DEWANDELAER Franz


Biographie

Né à Nivelles en 1909, mort à Bruges en 1952.

Bibliographie

Textes


Extrait de L'Aveûle (L'aveugle)

L’Aveûle   Avè s’chabraque tout rassârci, Avè s’cote qui n’èst pu qu’in pli, Ele va, in taustant là yèt ci, Dins l’pieufe raui r’late, dins l’vint qui rit, -Qui brét, qui miâwe, qui tchante, qui r’beûle, - L’Aveûle...   El pieufe coupe come in tchamp d’èsteûle...   Sès solès sont mwins’cûr què trôs ; Ses tchaussètes, cè c’n’èst pu qu’dè l’iau ; Sès pids, c’est dèl glace qui s’poûrmène... Ele crombit s’dos come ène voûssure, Es’ bras yèt s’baston conte èl mur             Taustont inchène...       L’Aveugle   Avec son châle tout ravaudé Sa jupe qui ne fait qu’un seul pli, Elle va, tâtant par-ci, tâtant par-là, Dans la pluie qui cingle, dans le vent qui rit, -qui pleure, qui miaule, qui chante, qui beugle -             l’aveugle...   La pluie coupe comme une éteule.   Ses souliers sont moins cuir que trous ; Ses bas ne sont plus que de l’eau ; Ses pieds, c’est de la glace en marche ... Elle courbe le dos comme une voussure, Ses bras et son bâton contre le mur             tâtent ensemble ... 

 

 

 

Commentaires



Disponible(s)

Coordonnées