DAUBIER Louis


Biographie

Né à Orp-le-Grand le 14 mars 1924.  Membre du Conseil de l'A.E.B

Bibliographie

 
  • Rêver d'une eau si pure, Les Cahiers du Nord, 1961
  • La nuit veille, Société des Ecrivains 1966
  • Patience-connivence, Maison internationale de la Poésie, Le Cormier 1972
  • Qui tait la vaste parole, Maison internationale de la Poésie, 1976
  • Bêtes à bon Dieu,  Maison Internationale de la Poésie, 1982
  • Lumière sans visage, Maison internationale de la Poésie, 1984
  • Poésie, transparence et tentations contradictoires, Editions Azimuts, 2013
 

Textes


Vos jeunesses, vos jeunesses

Vos jeunesses vos jeunesses
Comme un rire d'eau vive à fleur de pierre
Comme l'odeur agile du sureau qui s'éveille aux beaux soirs
Comme la gorge du pinson dans le glauque des feuilles
Vos jeunesses vos jeunesses

La myrtille éclatée saigne bleu sur la lèvre

Commentaires


Louis Daubier, qui peut rappeler le meilleur Maurice Carême et l'Armand Bernier le plus direct, est partisan d'une poésie aussi explicite que possible, dans le domaine élégiaque qui est le sien.  Il se montre toujours limpide, gracieux, musical, à la fois dans l'évidence et dans l'approche du mystère.  On se croirait également dans le voisinage de Jules Supervielle ou, quelquefois, de Philippe Soupault: tout est suggéré avec infiniment de tact et de mesure.

Editions Traces, Bruxelles "La poésie francophone de Belgique (1903-1926)