HELGUERA-RIOS Mary-Luz


Biographie

Née le 22 juin 1966 à Charleroi, j’écris mon tout premier poème à 12 ans suite à la perte de mon père.

J’arrête mes études de coiffure et suis diverses formations sans aucun rapport avec l’écriture, mais cette passion ne me quitte pas.

C’est alors qu’en 1998, je rentre à l’Université Européenne d’Ecriture à Uccle où j’apprends les différents genres littéraires.

Mon tout premier recueil « Emotions d’un jour » paraît en 2012 aux Editions Mélibée.

Aujourd’hui, je continue à écrire et prépare le second recueil.

J’ai créé également un blog « L’Essence des mots » pour partager ma passion.

Bibliographie

Textes


Mourir d’aimer

Je veux parler de nous
Mais ne parle que de toi
De cet amour qui rend fou
De ton départ malgré moi

Et je suis en alternance
Entre hier et peut-être demain
Hier l’on s’aimait à outrance
Demain sans toi ne sera rien

Je me laisse glisser lentement
Dans les draps de la lassitude
Le mal dans ma chair pour amant
M’accompagne dans ma solitude

Dans les ténèbres je me plonge
Bien que mon corps soit encore là
Et même la nuit dans mes songes 
Je ne suis plus que l’ombre de toi

Je ne veux pas que tu t’en ailles
Dans les tréfonds de mon oubli
A dame faux je ne livre bataille 
Puisque c’est elle qui nous unis

Et mon corps est amas de cendres
Consumé par tant de chagrin
Il est grand temps que je me rende
Mourir d’aimer est mon destin.

*

La passante

Les amours de passage
Ont fait suer mon corps
Je n’en garde que l’image
Mais jamais les remords

Je ne suis qu’une amante
Qui ne craint votre amour
N’étant qu’une passante
Vivant au jour le jour

Sur vos corps sans âmes
Je me glisse aisément
J’assouvis vos fantasmes
Vos désirs indécents

C’est du bout de mes lèvres
Que je vous embrasse
Faisant vivre vos rêves
Et chassant vos angoisses

Dans ma prison de verre
Je me suis enfermée
Mes amours éphémères
M’ont à jamais cloîtrée

Et lorsque je m’endors
Il m’arrive de regretter
Que nul à mon sort
Ne vienne m’enlever.

Luz H

Commentaires



Disponible(s)

Coordonnées