HENOUMONT René


Biographie

Né à Herstal le 7 novembre 1922. Journaliste à "Pourquoi pas", Romancier, Essayiste. René Hounoumont est décédé le 9 septembre 2009.

En guise de biographie, nous avons retranscrit un article publié dans la revue Reflets Wallonie-Bruxelles : la pensée wallonne, n°29, juillet-sept. 2011, p. 48.

Notre ami et écrivain René est décédé le 9 septembre 2009 au matin, '"assis à sa table de travail, face à sa vieille machine à écrire", m'a dit sa femme Jacqueline au téléphone. Il est mort d'un arrêt cardiaque à 87 ans. On l'a enterré le 16 septembre dans son village de Steenkerque avec un passage à l'église qu'il a contribué à sauvegarder il y a quelques années, lorsqu'il est venu vivre dans "La maison dans le frêne". Georges Pradès lui a rendu hommage et a brossé de lui un magnifique portrait. La Sabam était représentée par Paul Luka qui a déposé une très belle couronne mortuaire.

La famille : Jacqueline, sa femme qu'il appelait "ppj" (pauvre petite Jacqueline) plus triste et plus pauvre que jamais, sa fille et son mari (...). Il y avait aussi dans l'église quelques cousins, cousines et amis. En guise d'adieu, Jacques Brel avec un extrait de "L'homme de la Mancha" 'La mort - Dulcinea" qui plongea l'assistance dans une très grande émotion. Ensuite, un peu d'encens...pour l'accompagner dans ce dernier voyage.

Nous allons le suivre jusqu'au petit cimetière qui se trouve à 300 m de l'église et où repose depuis 1975, Loulou, la femme de Julos Beaucarne assassinée par un fou. Que dire de Rene Henoumont et de sa carrière? Journaliste, romancier, conteur, écrivain wallon, il a mis à l'honneur nos expressions dialectales, nos coutumes et notre façon de parler "belge". Ses textes sont savoureux. Il a reçu de nombreux prix, dont le "Prix de la Pensée Wallonne" à Mons en 2000. Sa carrière débute dans le journalisme. Il crée le magazine "Neuf millions" et on lui doit le premier feuilleton passé à la R.T.B. en 1961.

(...)

Il a fait des escales journalistiques à "La Meuse", au "Moustique" et au "Pourquoi Pas?" et il a tenu jusqu'à la fin de sa vie une petite chronique très appréciée des lecteurs dans "Le soir illustré" devenu "Le soir magazine" qui continue d'ailleurs, à la demande de ses lecteurs, à republier chaque semaine depuis son décès une de ses anciennes petites histoires.

René Henoumont, écrivain très populaire régionaliste a su conquérir Paris où il a été édité, entre autres,  par Robert Laffont. Il est passé progressivement du roman vécu à la fiction totale. Appelé "l'homme à la pipe", René Henoumont était doté d'une grande philosophie. Il aimait la nature et respirait le terroir. C'était un homme de racines qui voyageait dans le temps. Ses livres vont d'"Un oiseau pour le chat" (où il raconte son enfance du côté de Liège, ses humanités, l'Ardenne et la guerre) à "La maison de le frêne" (qui parle de son installation dans une vieille maison à Steenkerque). 

Nelly Hostelaert.

 

Bibliographie

  • Un oiseau pour le chat, 1979
  • Mes bien-aimés bandits d'Ardenne, 1978
  • Le vieil Indien, 1982
  • Charlier, Jambe de bois, 1983
  • La boîte à tartines, 1984
  • L'été d'Eva Brialmont, 1986
  • La mort d'Irma, 1986
  • Le libraire de la place St Paul, 1987

 

Textes


Commentaires



Disponible(s)

Coordonnées

Adresse : Rue du Bucq, 61 7090 Steenkerque