FELIX Willy


Biographie

Né à Auvelais en 1925.

Bibliographie

Textes


Lès djins

  Lès djins, lès brâvès djins Qui t’wès l’dîmègne à mèsse ponre in franc dins l’chirlike Po s’moster calotins au gros maisse dèl fabrique ;   Les djins, lès brâvès djins Qui choût-nu sins-ètinde, qui n’caus’nu qu’po-y-èsse fèles, Sèrés come in deur pougn à tot c’qui n’èst nin zèls ;   Lès djins, lès brâvès djins Qui s’cass’rén lès pènas po noûri leû pèkéye Mins qui scrot’nu l’payîye jusqu’à l’dêrène kékèye ;   Lès djins, lès brâvès djins Qu’ègayol’nu leûs fèyes dins l’boûsse dès vîs qu’èls-ont Et qu’poursiat’nu l’mèskène po fé bêyi l’soçon ;   Lès djins, lès brâvès djins Tos lès couyèt-modus qu’on peû d’viker au djoû Mins qui l’niût rassonr’rè po drènsî leûs mwês coûps ;   Lès djins, lès brâvès djins Qui s’camouch’nu dins lès quate meurs di leû cassine Po disclitchî l’morant d’leû consyince èt d’leû chine ;   Lès djins, lès brâvès djins...   Les gens   Les gens, les braves gens Que tu vois le dimanche, à la messe, pondre un franc à la quête Pour se montrer dévots au gros patron de l’usine   Les gens, les braves gens Qui écoutent sans entendre, qui ne parlent que pour mordre, Fermés comme un poing dur à tout ce qui n’est pas eux ;   Les gens, les braves gens Qui se couperaient en quatre pour nourrir leur nichée, Mais qui raclent les plats jusqu’au dernier morceau ;   Les gens, les braves gens Qui enferment leurs filles dans le sac des vieux riches Et qui s’envoient la bonne pour épater le copain ;   Les gens, les braves gens Tous les couillons-trouillards qui craignent la lumière, Mais qu’assemble la nuit pour tramer leurs cabales ;   Les gens, les braves gens Qui s’abritent entre les murs de leur baraque, Pour déverser la crève de leur conscience et de leur carcasse ;   Les gens, les braves gens...    

 

Commentaires



Disponible(s)

Coordonnées