VANLATHEM Marcel-Florestan


Biographie

Bibliographie

Textes


Soyez tribun

Si dans une avalanche de beautés,
Vouv voulez fair' l'amour avec les mots,
Etre à la fois la joie, le prisonnier,
Le gendarme, l'avocat et le sot,
La montagne, Zeus, le sable et la mer,
Le pompier, l'incendie, l'eau et le feu,
La pluie, Noé, le déluge et l'hiver,
Le soleil, Lazare et le valeureux ;
Et bien , soyez poète !

Si vous désirez être puissant,
Rouler carosse, gouverner Cythère,
Rome, Bruxelles et tout l'occident,
A New-York être élu, installé maire
Construire Gand avec des peaux d'Espagne,
Vous enrichir comme une Allemagne,
Jouer au casino, perdre la nuit
Et gagner fortune le jour qui suit ;
Et bien, soyez poète !

Si vous rêvez encore de votre enfance,
Des amours folles de l'adolescence,
D'Aphrodite vous serrant sur ses seins
Et vous élevan au septième ciel
Où règnent Dionysos, fêtes et vins
D'olympe, de Thesssalie et le miel.
Si vous réveillant, vouv vouv étonnez
Du silence de la félicité.
Et bien, soyez poète !

Mais si vous êtes convaincu, très sûr
Qu'une idée est plus forte qu'une épée ;
Que les vôtres sont justes, déjà mûres,
qu'elles apporteront les hyménées
Entre les devoirs et les droits de l'Homme,
De la Femme et de l'Enfant  solidaires ;
Si vous élevez tous ceux qui se nomment
Humains à se transcender sur la terre ,
Et bien, soyez tribun !

extrait de "Amours et société"

Commentaires



Disponible(s)

Coordonnées