RUET Noël


Biographie

(Seraing 1898-1965)
Poète f. Auteur de nombreux receuils élégiaques où l' on sent l' influence de Sarmain et de Régnier, mais aussi d' Elskamp
source: Le dictionnaire des belges, Paul Legrain.

Bibliographie

  • Le printemps du poète, 1919
  • Le Beau Pays, Liège, Bernard, 1920
  • Le rosaire d' amour, 1920
  • Le Musicien du coeur, La Revue sincère, 1924
  • Muses, mon beau souci, 1927
  • L' azur et la flamme, 1928
  • Musique de chambre,1930
  • A la Meuse, 1930
  • Le cercle magique, 1931
  • L' anneau de feu, 1934
  • Les roses de Noël, 1939
  • Châteaux d'enfance, Charleroi, Cahiers du Nord, 1946
  • France, 1948
  • Doux et cruel, 1950
  • Suivre sa trace, 1952
  • Figure de trèfle, chez l' auteur, 1954
  • La Boucle du temps, Paris, Seghers, 1956
  • Le bouquet du sang, 1958
  • Ma blessure chante, Fay-au-Loges, Loiret, Bouhier, 1961
  • Les sources dans le coeur, Points et contrepoints, Paris, 1963.
  • Chants pour l'amour et la mort, Bruxelles, De Rache, 1966

Textes


Le veilleur

J'ai changé.  Je n'ai plus le même souffle à l'âme,
Je ne me brûle plus la gorge aux mots ardents.
Je ne suis plus celui qui se dresse et qui clame
Qu'il chante le plus haut sans desserrer les dents.

Mon Dieu, qu'ai-je donc fait pour en arriver là?
Que faut-il que je paye avant de m'en aller?
Le printemps noir de mars compte sur ses lilas
Où les oiseaux nouveaux viendront se quereller.

Qu'ai-je donc fait, mon Dieu? N'est-il que passager
Ce goût que prend ma bouche à l'odeur de l'agile?
Ce coeur qui se souvient d'avoir été léger,
Pourquoi son battement est-il presque inutile?

C'est peut-être le don rarement consenti,
Ce pouvoir d'être ici en même temps qu'ailleurs,
Cette âme au ciel déjà, ce corps appesanti
Et ce mal nuit et jour en vous, comme un veilleur.

 

Commentaires


Chacun des derniers livres de Noël Ruet nous a apporté une affirmation plus nette de son talent, mais c ' est surtout à partir de Doux et Cruel que le poète s 'est interrogé au carrefour le plus éclairé de son âme.
                                                                                                          Edmond Vandercammen, Marginales, Bruxelles.

Après un silence qui a duré dix ans, Noël Ruet a livré ses Château d' Enfance : livre essentiel dans l' histoire de sa poésie. Le poète y découvre son vrai visage : ce visage est grave commela vie. Par la souffrance, le poète a conquis la paix; par la poésie, il s'est conquis lui-même. Et il atteint à la poésie la plus pure et la plus profonde par cette longue remontée de la maturité vers les sources de l' enfance.
              Jacques-André Saintonge, Raf, Léopoldville.