PULINGS Gaston


Biographie

Issu d' une famille  de la petite bourgeoisie (son père est fonctionnaire), Gaston pulings (1885-1941), qui n' a pas terminé ses études universitaires, gravit les échelons qui conduisent du poste de commis à celui de directeur de la Questure du Sénat. Simultanément, il participe à diverses revues littéraires ( Jeune Effort, Le Catholique). En 1928, il participe à la fondation de La Scène catholique, dont il devient le rédacteur en chef. La même année, il est nommé correspondant belge des Nouvelles littéraires, fonction qu'il occupera jusqu' en 1940. .Avec Robert Poulet, il prend également part à des groupes plus modernistes, notamment à la revue Nord,  dont Franz Hellens est le directeur  et dont il est secrétaire de rédaction (1930). Sa poésie est marquée par un déchirement entre le souhait de " rompre les chaînes" et un attachement à la tradition.

Bibliographie

  • Le pelerinage intérieur, poèmes, 1911
  • Les sources vives, poèmes, 1921
  • Arrêts facultatifs, 1925
  • Perdre coeur. Marseille : Les cahiers du Sud, 1931.
  • Dans cet exil aride, 1932
  • La voie souterraine, 1935
  • Absence, o miroir, 1936
  • Le père de famille, 1938


Etudes

  • Jacob Smiths. Bruxelles, Kryn,  1926

Textes


Pensée, tu viens,
Tu m' effleures et tu pars.
Où cours-tu encore
loin de moi ?

Me voici désolé
Un aride rocher,
Un oiseau qui se pose
Et s' envole Déjà.

Le cerveau trop tendu
N' a pas trouvé de cible.
Un instant si distrait
A capté l' infini.

Commentaires