MAYEUR Jeanne


Biographie

Bibliographie

Textes


Le beau dimanche

C'est l'hiver aujourd'hui , et c'est un beau dimanche.
Sur la terre apaisée où la volupté dort
                    Les fermes blanches sont plus blanches;
Une neige légère ourle les arbres tors.

Par un tel jour, une marche silencieuse
Dans les chemins est un bonheur doux et discret;
                    Dans sa paix sereine et frileuse,
La plaine a plus d'accueil qu'un brûlant mois de mai.

Nous sommes bien au chaud dans nos manteaux de laine;
Une bonne tiédeur environne nos doigts
                    Et nos mains ouvertes sont pleines
Du bien-être qui dort dans nos manchons étroits.

Lorsque nous frapperons à ta porte, Marraine,
La nuit resserrera sur nous son voile bleu;
                    Parmi les bouleaux et les chênes
Deux villages épars vont allumer leurs feux.

Deux clochers bas, l'un après l'autre, vont paraître
Dans les jardins légers aux branches de grésil;
                    Quand la saison venait de naître,
Ainsi, les voyions-nous dans les blancheurs d'avril.

Commentaires



Disponible(s)

Coordonnées