GUTT Tom


Biographie

Bibliographie

  • Le double sens
  • Lieder

 

Textes


LES JARDINS DE VENISE

L'arbre ne signe pas le vent.  Mais le surlendemain du naufrage le 17 janvier 1954 à 53 mille à l'ouest des Açores du trois-mâts.
Le Fortunio battant pavillon apatride, un passager qui nageait encore, et seul à la surface des flots, vit s'avancer vers lui un tiroir, sans lequel était une plume, un encrier, et une lettre d'amour qui se terminait par "ô Rhubarbe": celle qui l'achevait lorsque sombra le navire, et qu'il put signer le 19.  L'on ignore la suite, car on n'a retrouvé ni le naufragé, ni le tiroir.

Commentaires


Tom Gutt (1941) auquel on doit Bucolique et qui signa avec Marcel Marën Le double sens, gravite avec virtuosité entre le double sens et un nonsens subtil qui garantit plus d'une heureuse résolution aux poèmes les moins fabriqués.  A côté de sa désinvolture agressive qui réclame du lecteur qu'il crache sur le poème qu'il vient de lire, Gutt est un poète d'expérience à la sensibilité très vive.

Bruxelles Poésie, ed. l'arbre à paroles 2000


Disponible(s)

Coordonnées