BIEFNOT Madeleine


Biographie

Madeleine Biefnot est née en 1930. Depuis sa prime enfance, elle vit dans le Hainaut, aujourd'hui à Mons.
A exercé le métier d'éducatrice.
A collaboré régulièrement à la revue Phantomas.

Bibliographie

  • L'arbre à têtes, Montbliard, La Louvière,1955.
  • Vingt poèmes masqués d'os, Montbliard, La Louvière,1956 .
  • Le tunnel suivi de La naissance du cerf, Petite Bibliothèque Phantomas, Bruxelles,1959.
  • Le tournoi, Odradek n° 73, Liège, 1977.
  • È pericoloso sporgersi (Marc Imberechts, Hombourg), 1979 .
  • Précaire est la maison, Poésie 1955-1995, Le Taillis Pré, Châtelineau, 1999.

Textes


L'enfant volée

La petite fille chantait
Le vent était clair
L'abricot brûlait ses joues

Alors
la brebis s'envola

Commentaires


Les poèmes très brefs de Madeleine Biefnot, qui préfigurent le règne des "minimalistes", sauraient s'assimiler aux textes également succincts de René Char ou de Guillevic. Il ne s'agit pas, avec elle, d'une redéfinition de rapports ni d'une quête de vérités véritables. Au contraire, ce qu'elle souligne, en ses fables ajournées, c'est l'aspect terrorisant de tout poème. Le mystère, elle l'exacerbe, l'aggrave, le rend de plus en plus inouï. Les liens manquent: tout est surprise et gravité en ces concentrés d'une efficacité onirique rare.

La poésie francophone de Belgique 1928-1962, Éditions Traces, Bruxelles.


Coordonnées