CHAMPAGNE Elise


Biographie

Liège 1897- 1983, poétesse et peintre.

Bibliographie

Poésie  

  • Le portail entr’ouvert, Liège, Bovy, 1923.
  •  Poèmes de l’impasse, Liège, Printing, 1926.
  •  Chansons sur le toit, Liège, Thône, 1927.
  •  Taciturnes, Liège, Thône, 1928.
  •  Le mur sans porte, Liège, Thône, 1929.
  •  Mont-de-Piété, Liège, Thône, 1931.
  •  Le service en cristal, Renaissance du Livre, 1934.
  •  La cité des ombres, Liège, Thône,1935.
  •  Impasse du monde, Liège, Thône, 1939.
  • L'enfant perdue,  Thône. (Prix province de Liège).
  • Trasimène, Liège, La pomme de pin, Liège, 1948.
  • Générations, Liège,Thône,  1952.
  • Plût au ciel !, Liège, Thône.
  • Porte à faux, Liège, Thône.
  • Temporels, Liège, Thône.
  • Terre de grison, Liège, La Pomme du Pin
  • Belleflamme, Liège, La Pomme du Pin.
Théâtre  
  • Les talismans ou l'envers vaut l'endroit, Essai, Liège.
  • L'Anneau du Prince-Evêque, Essai, Liège.
  • La farce du pommier, Essai, Liège.
Prose  
  • Randonnée espagnole, Ed. de Belgique.
 

Textes


Dire

Quand tu n'auras plus rien à dire
A dire il restera beaucoup.
Mais qui le dira, quel fakir ?
En quel vocable et venu d'où ?

Dire ce qu'on ne peut pas dire
De vie qui se cache partout,
De rêve obscur ou de délire,
Tendresse alourdie de grisou.

Quand seront morts tous les poètes
Qui auront chanté peu ou prou
Leurs petits rêves de poète
Au niveau d'un monde dissous,

Quand tu n'auras plus rien à dire
Viendra celui qui dira tout,
Sourcier des rêves d'avenir
Qui fera sortir de son trou
Le torrent des mots à jaillir.

Cette voix perce le silence.
Quelques-uns l'entendent déjà
C'est comme un souffle d'espérance
Clôturant tant de vieux combats.

Le grand vide en l'âme des hommes
Sera comblé par cette voix.
Vienne le chant de paix qui donne
La douceur de vivre ici-bas !

extrait de Ordre secret

Commentaires


Qui est Elise Champagne?... Une Liégeoise pur sang, comme elle aime à le proclamer elle-même.Un de nos meilleurrs écrivains de langue française. poète, auteur de près de vingt recueils de vers. Prix Verhaeren pour les Taciturnes et prix Malpertuis pour l'ensemble de son oeuvre. Créatrice, en Belgique, d'un certain "populisme lyrique" de l'esprit de dispute à l'émotion.
Et "Parties de cartes" ?... Le premier recueil de nouvelles de cet écrivain authentique, où ses lecteurs fidèles - et ils lont nombreux en Belgique et à l'étranger - retrouveront l'atmosphère nerveuse de la Cité Ardents ; où  les autres découvriront la frémissante émotion, les dons d'évocation et le sens de drame qui caractérisent son art ; et où tous goûteront la fascination d'un style savoureux et classique à la fois.
On n'oubliera pas plus " Parties de cartes" Que, à 50 ans de distance, on n'oublie les "Poèmes de l'impasse".
Art sain, vigoureux, humain, plein de tendresse.

source : quatrième de couverture de Parties de cartes.