BROODCORENS Pierre


Biographie

Né à Bruxelles le 15 mai 1885, et décédé à La Hulpe le 5 août 1924,  Pierre Broodecoorens est un romancier et conteur francophone.  C'est un disciple de Georges Eekhoud et de Camille Lemonnier, à qui il a consacré Mon maître bien-aimé. Il dirige la revue En art et fonde, en 1903, L'Exode. Son oeuvre comporte des romans, des nouvelles et quelques pièces de théâtre, où l'influence de Maeterlinck est évidente. Également poète, il a publié Le Sang rouge des Flamands et La carillonneur des esprits.

Source bibliographique:

Legrain, Paul. Le dictionnaire des Belges. Bruxelles : Pierre Legrain, 1981. P.61.

Bibliographie

 

Poésie:

  • A celle qui porte mon nom : 29 août 1908. Bruxelles : Flament-Laenen, [S.d.].
  • Réponse à la Taverne de la Régence. Bruxelles : Flament-Laenen, 1907.
  • L'Ode à la Gloire du peintre Frans Gaillard. Bruxelles : Flament-Laenen, 1907.
  • Les Rustiques. Bruxelles : Weissenbruch, 1923.
  • Le Miroir des Roses spirituelles. Bruxelles : La Renaissance d'Occident, 1925.
  • Contes et poèmes inédits. Bruxelles : La Nervie, 1931.

Théâtre:

  • Le Miroir des Roses sprituelles : Égalité ou la Mort. La Hulpe : L'Exode, 1907.
  • Le Trésor sous la Roche I : le Roi aveugle. Bruxelles : La Belgique artistique et littéraire, 1911.

Romans et nouvelles:

  • Le Sang rouge des Flamands. Préface par Edouard Anseele. Bruxelles : Librairie Moderne, 1914.
  • Le Coin des Tisserands. Bruxelles : Cahiers Indépendants, 1919
  • La Parabole du figuier stérile. Bruxelles : L'Expansion belge, 1921.
  • Le Carillonneur des Esprits. Brxuelles : La Soupente, 1921.
  • Boule-Carcasse. Bruxelles : L'Eglantine, 1928.

Contes et légendes:

  • Le petit Will. Préface de Camille Lemonier. Bruxelles : Librairie Moderne, 1912.
  • Histoires merveilleuses. Brxuelles : Librairie moderne, 1914.
  • Le Roi de Nuit. Anvers : Lumière, 1927.
  • La mer. Bruxelles : La Belgique artistique et littéraire, 1911.
  • La brase du Sergent Champagne. Bruxelles : LEglantine, 1931.
  • Saigneur Polichinelles. Bruxelles : L'Eglantine, 1931.
  •  

Essai:

  • Le Cas de M. francisco Ferrer. Mons : La Société Nouvelle ; Paris : Rivière, 1909.

Source bibliographique:

Culot, Jean-Marie. Académie Royale de Langue et de Littérature Françaises de Belgique. Bibliographie des Écrivains français de Belgique (1881-1950) : Tome I. Bruxelles : Palais des Académies, 1958. Pp. 146-147.

Textes


L'horloge Extrait de Les Rustiques

 

Le clair de lune au mur de l'horloge me fixe, sournois et ricanant, dans sa boîte, le soir, avec son cadran blême où courent ses doigts noirs et son chuchotement monotone et prolixe.   Le triangle du temps tourne autour de son disque, dilate, neutralise ou rétrécit l'espoir, et quand je regarde à minuit je crois voir un index levé droit, rigide et fatidique.   Trop rapide ou trop lent, au gré de mon humeur, marquant d'un râle sourd les arrêts de son coeur, bat le pouls ponctuel et rythmé de l'Horloge.   Je compte les instants. D'elle dépend mon sort. Mais elle me répond, lorsque je l'interroge: L'heure où tu seras libre est l'heure de ta mort.

 

Commentaires



Coordonnées