BOLOGNE Jean-Claude


Biographie

Né à Liège en 1956, Jean-Claude Bologne vit à Paris depuis 1982. Il est licencié et agrégé en philologie romane à l'Université de Liège et enseigne l'iconologie médiévale à l'ICART (Paris) depuis 1994. En littérature, il participe aux activités de la nouvelle Fiction et du groupe Shangaï.

Il a été élu président de la Société des gens de lettres en juin 2010.

À consulter : le site de l'auteur

Bibliographie

Romans, nouvelles, apologues

  • La faute des femmes, Les Éperonniers, 1989; Belgique Loisir, 1990; Les Éperonniers, coll. Passé/Présent, 1999; Prix Rossel 1989.
  • Le Troisième Testament, Les Éperonniers 1990; Prix Marcel Lobet (A.R.E.W.) 1991.
  • Écrit en la secrète, Apologues, Les Éperonniers, 1992.
  • Le dit des béguines, Denoël, 1993; Bourse Thyde Monnier de la S.G.D.L., 1993 trad. allemande : Der verwundete Vogel , trad. Angelika Weidmann, Münich, Knaur, 1995.
  • Le secret de la sibylle, Rocher, 1996 (tr. portugaise : Osegredo da sibila), Lisboa, Livros do Brasil, 1998. Tr. João Costa.
  • Le chanteur d'âme, nouvelle, Le Rocher, 1997.
  • Sans témoins, Zulma, 1996. Éd. 2000, 1997; Le livre du mois, 2003.
  • Le frère à la bague, Le Rocher, 1999 - édition de poche : Labor, 2006.
  • Le Roi rebelle, Apologues, Michel de Maule, 2000, avec une lithographie de Tudor Banus.
  • Le Testament de sable, nouvelle, Le Rocher, 2001.
  • Requiem pour un ange tombé du nid, Fayard, 2001, Prix Gauchez-Philoppot, 2002.
  • L'arpenteur de mémoire, Fayard, 2002.
  • La bonne conscience, nouvelle, Promotion des lettres belges, 2002.
  • Sherlock Holmes et le Secret des Lettres - ("Le chanteur d'âme", "Le Testament de sable", "La Rectificatrice"), Le Rocher, 2003.
  • L'homme fougère, Fayard, 2004.
  • Le marchand d'anges, contes, Le Grand Miroir, 2008.
  • L'ange des larmes, Calmann-Lévy, Paris, Coll. "Interstices", 2010.


Essais

  • Genèse des mètres gallo-romans (IXe-XIe siècles), mémoire de philologie romane, 1978 (professeur titulaire : Madeleine Tyssens).
  • Histoire de la pudeur, Olivier Orban 1986; France Loisir 1987; Hachette (coll. Pluriel) 1987, 1997; Librairie académique Perrin, 1999 Trad. portugaise (Ed. Teorema, 1990), Historia do pudor. Trad. japonaise (Ed. Chikuma Shobo, 1994). Trad. russe (Progress Academy). Trad. allemande, Nacktheit und Prüderie, eine Geschichte des Schamgefühls , tr. Thorsten Schmidt, Weimar, Verlag Hermann Böhlaus Nachfolger, 2001. Trad. coréenne, Séoul, The éditor Publishing. Trad. chinoise (Tai-Wan), éd. Yuan-Liou, 2005. Trad. Chinoise (Chine), CITIC Publishing House, 2006. Prix Théroigne de l'Académie française; Prix des jeunes talents de la Province de Liège.
  • La Naissance interdite, Olivier Orban 1988.
  • Histoire morale et culturelle de nos boissons, Laffont, 1991.
  • Du flambeau au bûcher : Magie et superstition au moyen âge, Plon, 1993. Traduction : Allemagne : éd. Artemis & Winkler (Münstergasse, 9, CH-8001 Zürich); Düsseldorf, Walter, 1995 : Von der Fackel zum Scheiterhaufen : Magie und Aberglaube im Mittelalter .
  • Magie und Aberglaube im Mittelalter : Von der Fackel zum Scheiterhaufen, Éd. Patmos Paperback, 2003 Espagne : Éditions Anaya et Muchnik, De la antorcha a la hoguera , 1997. Portugal : éd. Dom Quixote, Da Chama à Fogueira, Magia e Superstição na Idade Média ,1999.
  • Histoire des cafés et des cafetiers, Larousse, 1993.
  • Histoire du mariage en Occident, Lattès, 1995; Hachette, coll. Pluriel, 1998. Traduction tchèque: éd. Volvox Globator, en cours Traduction chinoise : China Renmin University Press, 2008. Traduction portugaise : História do casamento no Occidente, Lisboa, Temas e debates, 1999.
  • Le mysticisme athée, Le Rocher, 1995.
  • Les sept vies de maître Eckhart, Biographie, Le Rocher, 1997.
  • Histoire du sentiment amoureux, Flammarion, 1998.
  • Voyage autour de ma langue, Essai sur la langue française, Les Belles Lettres, 2001.
  • Histoire du célibat et des célibataires, Fayard, 2004; Hachette, collection Puriel, 2007 trad. italienne Orsola Severini, Camilla Diez, Maria Alba Fasolo, Giovanna Milano, Rome, Valter Casini, 2006. trad. coréenne : éd. Imago (Séoul), en cours trad. russe : éd. NLO, Moscou, en cours.
  • Gautier Le Leu, Dieu et le Pêcheur, adaptation et présentation J.C. Bologne, Éditions Rhubarbe, 2007.
  • Histoire de la conquête amoureuse, Le Seuil, 2007. trad. polonaise, éd. Naukowa, en cours trad. russe : éditions Text, en cours trad. italienne : éd. Angelo Colla, 2008 (trad. A. Tomei) trad. portugaise : éd.Teorema, en cours trad. turque : éd. Dost, en cours trad. roumaine : éd. Nemira, en cours trad. grecque : éd. Polytropon.
  • Pudeurs féminines. Voilées, dévoilées, révélées, Seuil, Paris, 2010. (L'Univers historique).
  • Histoire de la coquetterie masculine, Perrin, 2011. (Pour l'histoire).


Dictionnaires

  • Dictionnaire commenté des expressions d'origine littéraire (Les allusions littéraires) - Larousse 1989, rééd. 1999 et 2005.
  • Dictionnaire commenté des expressions d'origine biblique (Les allusions bibliques) - Larousse 1991, rééd. 1999 et 2005.
  • Une de perdue, dix de retrouvées (Les sept merveilles) - Larousse, 1994, rééd. 2004.
  • Qui m'aime me suive, dictionnaire commenté des allusions historiques - Larousse, 2007.


Livres collectifs

  • Alain Pouillet, L'embarcadère , Lyon, 1993, "Temple".
  • L'année nouvelle, Canevas, Les Eperonniers, L'instant même, Phi, 1993, "Le collectionneur".
  • Qu'est-ce que la littérature érotique, "L'érotisme essentiel", Zulma, 1993.
  • 131 nouvellistres contemporains par eux-mêmes, Festival de la Nouvelle de Saint-Quentin, Manya, 1993, "L'apologue".
  • Dernières nouvelles de King-Kong, Zulma, 1994, "Un ancêtre oublié de King-Kong."
  • L'affaire Grimaudi, roman collectif, groupe Ecritures, Rocher, 1995.
  • Louis Hap, histoire d'une rue, "La Bête", Bruxelles, Icarus, 1995.
  • Regards sur l'invisible, textes littéraires inédits sur le thème de la mort, "Les passeurs de vie", CAM - Les Eperonniers, 1995.
  • Nouvelles habillées plus une déshabillée, Hachette, 1996, "La houppelande".
  • Demain les momies, Rocher, 1996, "La légende d'Egide l'Hagiophage", Rocher, 1996.
  • Le chocolat dans la littérature française des XIXe et XXe siècles, dans Chocolat, de la boisson élitaire au bâton populaire, XVIe-XXe siècle, catalogue CGER, 1996.
  • Du sacré à l'intime, dans Le baiser, Éd. Autrement (collection Mutations, N° 169), 1997. Trad. en brtésilien 1998, "Do sagrado ao íntimo".
  • Le bel aujourd'hui, Cadex, 1997, "Les deux paradis", p. 107.
  • Coups de cœur à Thomas Owen, Lefrancq, 1998, "L'alphabet de feu".
  • Le triomphe des apparences, dans La Séduction, Éd. Autrement.
  • Bélgica hoy : Antología de la novela corta, Universidad de Las Palmas de Gran Canaria, 1998. "El colleccionista" ("Le collectionneur", tr. Donato Plumariega Sañudo).
  • Des dragons et des Georges, Mons, La lettre Volée, 2000, "Le regard du dragon".
  • Une anthologie de l'Imaginaire, arcane cinquième, éd. Rafael de Surtis, coll. "Pour une Fontaine de feu", 2001. "L'amour sidéral".
  • Le chevalier sans nom, "Sans titre", Nestiveqnen, 2001 (Coll. Nouvelle Donne).
  • Quelques songes de Prométhée, Rocher, 2001, pp. 29-41 : "Les trois pierres"
  • Compartiment auteurs, SNCB, 2002, "Le retour", pp. 10-12.
  • Chaumont nouvelles fictions, Le Pythagore, 2002, pp. 36-42 : "L'école des anges".
  • A-B-Cédaire porcinophile, Éditions Virgile, 2003. "K comme Kukéon", Éditions Virgile, 2003. "K comme Kukéon".
  • Drôles de plumes, éditions Moulinsart, 2004. "Les disparus du tracé royal".
  • L’auteur et son libraire, Devillez, 2006, « Paysage avec et sans libraire ».
  • Le XIe, tout un roman, "Un chemin vert teinté de rouge", éd. Art et poésie, 2007.
  • A-B-Cédaire liquidophile, Éditions Virgile, 2007 : « Rogomme et Gomorrhe ».


Publications de nouvelles et de poèmes dans plusieurs revues (Utopia, Nouvelles nouvelles, Nouvelle donne, Frank, Le Horla, Marginales, Les Feuillets du Spantole, Écrits vains, Le Chalut, Élan, La Pensée wallonne... )

Textes


Ils marchent le matin
et le rose de l'aube
est un soleil couchant
La pluie ne mouille plus leur coeur
l'amour ne mouille plus leur linge
ils marchent le matin
repus de putains
au cul de singe
ils marchent à midi
et ne boivent même plus
l'or brûlant du soleil
Le vent n'embrase plus leur coeur
l'amour n'embrase plus leur sexe
ils marchent à midi
repus de culs
et sans complexes
Puis il mourront le soir
sans le savoir
dans les bras éteints
de leurs putains
ils mourront d'amour
au déclin du jour
pour avoir l'air d'y croire et qu'à tout prendre
il faut mourir de quelque chose

extrait de Adieu


Je cours le désert par le plat des sables
je cours par les mers par le plat des eaux
par le plat du ciel par le plat des terres
tout ce qui n'est plus plat m'épouvante
tout ce qui se dresse - ô mot immonde - m'aveugle
mes yeux me butent sur les arbres verts sur les cheminées habitables sur le poteau qui n'a plus désormais qu'une direction à indiquer
ma main glisse - ô mot blessant - sur leur rigidité gluante
ma parole enfin se tait de peur de rester acccrochée à l'une de leurs aspérités
Tout ce qui se creuse - ô mot de mort - m'aveugle
mon pied bute par le creux des collines mon pied gllisse par le creux des tombeaux où à jamais se dresse - ô mot immonde - quelque pierre rigide et blessante
ma gorge s'étrangle et se tait entre ce sang qui monte et ce sang qui descend
Je cours le désert je cours par le sable la mer le ciel les terres
je cours par tout ce qui est plat criant mon désespoir
criant ma solitude criant la plaine longue et monotone
J'étreins le silence j'étreins le désert
que mes larmes inutiles ne suffisent plus à féconder
je cours le désert sous le soleil ardent
qui brûle mes yeux à travers mes pleurs
chassé des certes collines par tant de sexes qui y poussent pour aller s'engloutir dans de nouveaux tombeaux
je cours par les platitudes criant mon désespoir
ma solitude
et ma parole enfin se tait
et mon cri meurt
de peur d'être un orgasme

extrait de Adieu

Commentaires