ADAM George


Biographie

Bibliographie

Textes


Un inconnu pèle une orange
Dans un wagon plein de dormeurs
Où l'aube, sur les faces blanches,
Avec le réveil des douleurs
Fait flotter des spectres de branches.

Quelle soif veut-il apaiser
Avec ce fruit à pulpe d'or
Et quelle nuit a-t-il vécu
Pour garder sur ses lèvres minces
Une soif aussi déchirante ?

L'écorce aux saveurs inconnues
Donne aux doigts durs tous ses trésors :
Regret des Iles défendues ,
Soleil, ciel calme et dans un port
Une foule sans cesse accrue.

Dans les songes des dormeurs
Il vogue des formes brumeuses ;
L'orange en colore le fond
Et dans un sable aux ombres blondes
Les fontaines onr leur fraîcheur .

... C'est un jardin près d'une mer
Où l'aube n'est jamais livide
C'est un jardin plein de silence
Plus éternel mais plus lointain
Que le jardin de notre enfance ...

extrait de Petits commerces

Commentaires



Disponible(s)

Coordonnées