COPPEE Benoît


Biographie

A 40 ans, Benoît Coppée, romancier et scénariste vit de son écriture. Outre son travail d’écrivain pour adultes, ce jeune auteur est devenu une référence en matière de littérature pour la jeunesse. L’auteur aborde toutes formes d’écriture : récit, conte, comptine, théâtre, poésie ou scénario de bande dessinée. Rien ne semble vouloir échapper à son désir de partager humour, émotion, tendresse et humanité. La Terre brûle ! livre pour enfants paru en 2005 a été traduit en 20 langues.

 

Engagements

 

Membre de l’Association des écrivains belges de langue française AEB

Membre de la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse FR

Membre de la Société belge des auteurs, compositeurs et éditeurs SABAM

Membre du Collège des Droits Dramatiques, Littéraires, Audiovisuels et Arts Visuels SABAM

Membre de la Commission classification textes et oeuvres audiovisuelles (FR) SABAM

Membre du Fonds d’Aide à la Création Radiophonique FACR

Bibliographie

Poésie

Au tour de Jacques Izoard, Collectif, Editions Boumboumtralala, Liège, 2007.

Résonances, Collectif, Editions Memor, Bruxelles, 2006.

Au fil des mois, Résonances d’enfance, Collectif, Editions SGLL, Bruxelles, 2004.

Paroles de saison II, Collectif, Editions Les Elytres, Bruxelles, 1999.

Echouages, Editions de l’Acanthe, Namur, 1998.

 

Roman adulte

L’amante, Editions Biliki, Bruxelles, à paraître, 2008.

Julie, Editions Memor, Bruxelles, Réédition, 2006.

Julie, traduction roumaine, Editions Ex Ponto, Constanta 2005.

Julie, Editions Memor, Bruxelles, Réédition, 2005.

Bruxelles-Midi Paris-Nord, Ed Caractères, Paris 2002.

Bleus, Editions Memor, Bruxelles 2001.

Julie, Editions Memor, Bruxelles 1999.

 

Nouvelles

Et le ciel est bleu… Et le monde regarde, Collectif Liban, Editions du Cerisier, 2007.

Sarah est partie !, Editions Chouette Province, 2005.

Clara pourra dire, Plumes d’ados aile d’auteur, Collectif, Chouette Province, 2004.

La passerelle, La Libre Belgique, 2003.

Le couloir de la mort, Collectif, Editions Memor, 2002.

La lettre à Constance, Editions de l’Acanthe, Namur, 1999. Prix Fureur de Lire 1999

Tant de chiens, Collectif, Editions Memor, 1998.

 

Livre jeunesse

L'île bleue, Tom et Lila, avec Viot, Ed CEE, Mai 2007.

Ensemble !, Tom et Lila, avec Viot, Ed CEE, Mai 2006.

L’ombre de Qin Shi, Dani le Magicien, avec A. Marnat, Ed Vilo Jeunesse, 2006.

La petite porteuse d’oranges, avec Dominique Mertens, Ed Averbode, 2006.

Dans les griffes de Barbe Noire, Dani le Magicien, avec A. Marnat, Ed Vilo Jeunesse, 2005.

C’est mon avion ! Oh ! Théo, avec Viot, Ed. Vilo jeunesse, Paris, 2005.

C’est pas moi ! Oh ! Théo, avec Viot, Ed. Vilo jeunesse, Paris, 2005.

La Terre brûle !, Tom et Lila, avec Viot, Ed CEE, 2005.

L’Aventure Gourmande, Oh ! Théo, avec Viot, Ed Impérial, 2004.

Si belles hirondelles, Tom et Lila, avec Viot, Ed CEE, 2004.

Le Saumon de la source rouge, Tom et Lila, avec Viot, Ed CEE, 2003.

Histoire du soir pour ma maman, Oh ! Théo, avec Viot, Ed. Montagne à Malices, 2003.

Histoire du matin pour mon papa, Oh ! Théo, avec Viot, Ed. Montagne à Malices, 2003.

Secrets à dire, avec Viot, Ed CEE, 2002.

C’est ça la vie, avec Y. Vent des Hove, Ed Alice, Bruxelles, 2001.

C’est ça Nikita, avec Y. Vent des Hove, Ed Alice, Bruxelles, 2001 Finaliste Prix Gros Sel 2007.

De Mineurs, avec Viot, Editions Memor, 2000.

 

Adaptation livre jeunesse

La revanche de Ramona, De wraak van Ramona de Reina Ollivier, Tire-Lire, Ed Averbode, 2007.

L’intrus, De spookinbreker de Hilde Vandermeeren, Tire-Lire, Ed Averbode, 2007.

 

Théâtre jeunesse

L’arbre généalogique, Dauphin, Ed Averbode, 2008.

Les colocataires, Dauphin, Ed Averbode, 2007.

Il se murmure que..., Dauphin, Ed Averbode, 2006.

Raffut à la rédac', Dauphin, Ed Averbode, 2006.

La vieille chaussette, Dauphin, Ed Averbode, 2005.

Coup de Théâtre, Dauphin, Ed Averbode, 2004.

 

Scénario bande dessinée

Oh ! Théo, avec Nicolas Viot, in Philéas et Autobule, Ed CAL, à partir de 2007.

Tsiky, avec Frédéric Thiry, Ed. Averbode, 2007. Mascotte magazine DAUPHIN

Ma place en classe, avec Pénélope Paicheler, Ed. Averbode, 2005.

La vie de ma classe, avec Etienne Jung, Ed. Averbode, 2004.

Gronours et la forêt enchantée, avec Alexis Nesme, Ed. Milan, à partir de 2002 à 2006.

Oh ! Théo, avec Nicolas Viot, Ed. Le Ligueur, à partir de 2002.

Cléo, avec Nicolas Viot, Ed. Newspaper of the European Commission, 2001.

Mic et Mouche, avec Nadine Hahn-Rouvière, Ed. Averbode, à partir de 2001. Mascotte magazine DOREMI

Alice, avec Nicolas Viot, Ed. Flair l’Hebdo, 2001.

Rémi, avec Jan Simoen & Machteld Bernaert, Ed. Averbode, 1999.

 

Scénario dessin animé

Oh ! Théo, T’es méchant Papa ! avec Nicolas Viot et Cie, 2004.

 

Scénario long métrage

Projet 1, Collaboration, en cours 2007

Projet 2, Collaboration, en cours 2007

Projet 3, Collaboration, en cours 2007

 

Conte

Cl@r@ au pays d’Internet, réédition, Ed CNPD, Paris, 2004.

Cl@r@ au pays d’Internet, avec Gilles Chemin, Ed Média-Animation, 2001.

Bekhi, avec Nicolas Viot, Ed Média-Animation, 2001.

 

Essai

Un père pour quoi faire ?, texte Diane Drory, illustrations Coppée*Viot, Ed Soliflor, 2007.

Je veux d'l'amour, texte Diane Drory, illustrations Coppée*Viot, Ed Soliflor, 2006.

J’ai le droit !, avec Pascal Lemaître, Ed Averbode et UNICEF, 2000.

Graines de médiateur, avec Nicolas Viot, Ed Memor, 2000.

 

Revue

Collaboration aux revues Dopido, Dorémi, Bonjour, Dauphin, Tremplin, ID, Eclat de Lire, Tire-Lire, aux éditions Averbode et Histoires pour les petits aux éditions Milan

 

Exposition -avec Nicolas Viot-

Oh ! Théo, invité d’honneur des bibliothèques Communales de Schaerbeek, 2007

Tom et Lila, Foire du livre de Musson -B-, 2006

Tom et Lila, European Country Fair, Château de Hex, -B-, 2006

Oh ! Théo, Parcours d’artiste d’Evere, Espace TOOTS, -B-, 2006

Autour de « Oh ! Théo », Maison de la Laïcité Arlon -B-, 2005

Autour de « Oh ! Théo », La Cour royale, Evere -B-, 2004

Equi-pAge(s), Centre Culturel d’Erbisoeul -B-, 2002

Equi-pAge(s), Centre Culturel d‘Evere -B-, 2001

Equi-pAge(s), Centre Culturel de Schaerbeek -B-, 2001

BD’vasion, Bibliothèque Communale des Ursulines, Molenbeek -B-, 2000

BD’vasion, Bibliothèque - Médiathèque, Woluwé St Lambert -B-, 2000

BD’vasion, Maison Communale d’Evere -B-, 2000

BD’vasion, Centre Culturel de Schaerbeek -B-, 2000

BD’vasion, Maison du Livre, St Gilles -B-, 2000

Drame d’un enfant sage, Centre Belge de la Bande Dessinée, Bruxelles, 1998

Drame d’un enfant sage, Espace Scarabeus, Schaerbeek -B-, 1998

Drame d’un enfant sage, Bibliothèque Communale d’Helmet, Schaerbeek -B-, 1998

Textes


  J'ai vu ses yeux, bateaux sensibles, S'échouer   Matin dérobé Sa main autour d'une tasse   Elle a cessé le mot Le temps d'un voilier Il quitte le port   Elle a cessé le geste Le temps d'insuffler En l'espace des rubans de ciel   Elle a dit un regard Comme Une lettre d'amour Qui va plus loin que l'amour   Un regard extrême Comme "J'aimerais qu'un jour Ce soit toi Qui me fermes les yeux"
          Je vis dans une étoile   Elle ressemble à ses yeux Tant le bleu s'y confond aux limites infinies   J'habite un froissement de peau   J'habite la joie d'aimer   Un flambeau pénètre le soleil   Ainsi sa peau déroulée en tapis D'aimant Aspire La comète
        Soudain le voile se déchire Une poche s'ouvre En laquelle étouffer était bien se meurtrir   Elle possède dans les yeux des enfances Elles roulent Ses mains s'ajustent à mes joues   Alors Dans la vie d'une femme, soudain le voile se déchire Alors Dans la vie d'une femme, j'entre par l'amour
                      Elle dépose aux bords bleus de ses yeux Des rives d'enfance   Accoster à ses larmes La main d'une autre enfance Et Boire de la lumière Jusqu'à la fin de l'océan   Quelques ondes restent Elles s'épuisent vers d'invisibles berges Et s'étendent   La mer est infinie Silence des amoureux
              Assis devant l'aube à venir Je compte un à un les rayons de tes yeux   J'invente des rendez-vous où tu serais là Au bout d'une rue Assise sur un banc   Entre toi et moi je compte aussi les dalles Et D'une course folle Je fracasse mon ventre Contre le tien   Qu'ils se mêlent et s'emmêlent Se tressent et se fondent A ne plus faire qu'un Dans l'onde unique et chaude, humaine    
            Mon amour, si tu touches ma blessure Les os de ma tête se chevauchent Mon ami, si tu touches ma blessure Mes cellules explosent, mes eaux jaillissent Mon sang dérive en un cri   -Tandis que je m’agenouille devant l’Asie-   Mon ami, si tu touches ma blessure Je n’ai qu’un seul remède Mon amour, si tu touches ma blessure Je suis le Tsunami  
  Le Soleil s’ouvre en lion Sa gueule céleste crache Sur la Meuse Des flots de tonnerres orange Nous marchons Parmi les oiseaux   Souviens-toi de cet homme Sur son bateau, toujours, Souviens-t’en, lui qui nous a souri Lui qui nous trouva beaux Nous marchons Parmi les oiseaux   Au plus ténu des sentes Ecrasée par le noir de l’ombre Citadelle La Sambre nous appelle   Nous marchons Parmi les oiseaux   J’éteins, j’allume et j’éteins Dans mes poches Le feu de mes silences Je suis bien, je suis loin Je t’aime infiniment   Frôler la vague et l’eau Tourner, happer au passage Des gouttes rouges et noires Voler Parmi les oiseaux   La gueule du lion Disparaît dans la Meuse Soudain le ciel est blanc   Ta main chère à ma main

La Sambre est grise et froide Mais qu’importe : elle est belle ! Terre au-dessus Ciel en dessous Virevolte Je plonge Dans l’instant de tes yeux   Je t’embrasse et te serre Je te serre et t’embrasse Et là, sur la place Saint Aubain, D’un départ, d’une absence Je t’aime infiniment  
    Qui de nous deux est la Meuse
Qui de nous deux est la Sambre Qui de nous deux porte le Soleil rugissant d’or et de lumière
Qui de nous deux porte l’ombre au sombre de la froide colline
Qui de nous deux se jette en l’autre A quel point précis Qui de nous deux accueille Qui de nous deux   Je suis la Meuse Je suis la Sambre Je me jette et j’accueille Je suis l’instant précis où les deux se rejoignent Je suis le ressac Le cristal Je suis le tourbillon Le Cap Le ventre rugissant Je suis le pont La vague L’oiseau Ta main   Je suis le cri A l’instant de taire et plonger Mes eaux dans tes eaux D’y noyer la falaise Et basculer le tendre A l’aurore du frisson Mordre le néant Tu es ma dent Je suis le vide Tu es ma peau, je suis ta caresse
Je suis l’éclipse de tes yeux Je suis ta larme Tu es mon corps Je suis ta voix Tu es mon souffle   Qui de nous deux est la Meuse Qui de nous deux est la Sambre   En haut des escaliers Dans la nuit Qui de nous deux Est le ciel Qui de nous deux Est l’oiseau

Commentaires


Il a des paupières bleues, Benoît Coppée, des mains de marin, il écrit comme on fait des cadeaux pour Noël, ou pour une grande fête le soir. Il travaille comme on se promène dans la rue de l'École, jusqu'au châtaignier, avec son petit neveu à la main. Il raconte les coccinelles qui se nomment «clarté», les balançoires, les pommes vertes et les royaumes devenus vrais. On traverse un matin. Le neveu regarde, avec le grand désir de tout voir, la façon dont les filles en robe de coton rouge sous le printemps deviennent des princesses, et la légèreté. Julie, Chloé, petites mains, robe rouge et vent noir, et l'ombre du prunier sous laquelle roule un chant de papier. Les poèmes sont de grands verres d'eau bleue, avec un bout de soleil tombé dedans. On lit comme on boit, pour devenir lumineux.   Xavier Deutsch

Disponible(s)

Coordonnées

Adresse : BP 31 1140 Bruxelles
Tél. :+32 (0)2 241 44 51 -- Fax : http://ohtheo.skynet  
Courriel : benoit.coppee@skynet.be
Site Internet : http://users.swing.be/benoitcoppee