HAROU Emmanuel


Biographie

Bibliographie

  • Le soleil et la mer. Bruxelles : Cahiers des Poètes catholiques ; Paris : Desclée de Brouwer, 1942.
  • Ciel sauvage. Bruxelles : De Rache, 1980.
  • Au bord de la fête. Ottignies : Dieu-Brichart, 1986.

Textes


Joie

                                               I

Elle se glisse dans la forêt du temps comme une louve en chasse.
Elle s'étale à longueur de mer.
Elle raconte un passé qui nourrit le présent, et déjà fait main basse sur
l'avenir.
Elle s'installe dans le bleu, à fond de toile d'un Primitif.
Elle se mire en elle-même, neuve, dans une robe d'évidence.
Elle est partout pour qui peut la trouver.
Certains l'ont vue marcher dans les sentiers d'une souffrance.
C'est la dentelle de mai, soudaine sur la branche, elle verse en
impromptu les perles du Printemps.
Fragile comme une enfance, elle rugit comme une tour.
Chercheuse d'éternel, un éclair lui suffit à signer son passage.
Elle parle de paix avec tout l'éclat d'une orange.
Elle est immoblie comme une roue qui va très vite.
Installée tout au fond de l'âme, elle illumine comme un jet d'eau.
Elle fait parler les arbres, elle apprivoise les oiseaux.
Sa rivière impulsive donne son nom à tout le pays.
Elle est née d'un silence que l'on crie sur les toits.
Je ne sais si elle m'apporte la paix des champs ou l'aventure d'une navire
sur les vagues,
Mais elle est mon soleil, l'arc bandé de mon espérance,
Un cygne sur les eaux d'un lac majestueux,
Elle est la Joie.  On dit qu'elle ressemble à Dieu.

Commentaires


Emmanuel Harou, qui n'a publié que trois recueils de poèmes, ne figure dans aucune anthologie, à notre connaissance.  C'est pourtant, à la suite de Paul Claudel et de Pierre Jean Jouve, un poète d'une foi ardente et généreuse.  Ses discours sont un cri de piété, de conviction et d'illumination sans le moindre apprêt: une intériorité farouche, qui va au-delà de l'élégie et du chant pour s'imposer, douloureuse et grave.

Editions Traces, Bruxelles "La poésie francophone de Belgique (1903-1926)