MOREAU Franz


Biographie

Poète belge 1913-1962.

À consulter: www.franzmoreau-poete.be.

Bibliographie

  • Silex.  Mons, Éditions de Haute nuit, 1950.
  • La main et le ciel, Mons, Éditions du groupe Le Tour,1951.
  • Ithaque, La Louvière,  Éditions de Montbliart,  1955.
  • Naturelle, idem, 1956.
  • Trempée, La Louvière, Éditions La main et le gant, 1958.
  • Silences pour l'âme, Bruxelles, Éditions Le Cormier,  1963.
  • Courbure du temps, Châtelineau,  Le Taillis Pré, 2002. (Ha!).

Textes


Ma femme ma couleur

Ma femme ma couleur et mon chant matinal
lavée d'argiles bleues nourrice
d'espoir
que notre amour a la peau lisse sous l'averse
et odorante ma robe de sureau
que nous sommes légers devant les trembles
Le ciel marin le ciel d'avoine sont dans les yeux
où je plonge
où je m'anéantis

Commentaires


Pratiquement inconnu de son vivant, Franz Moreau a écrit - et publié de façon trop discrète - surtout entre 1953 et 1958, quelques-uns des poèmes les plus limpides et les plus proches de la pureté absolue, depuis Odilon-Jean Périer. Ce lyrisme très étudié et très naturel à la fois sait faire la part de l'évidence comme celle de la fable. Un bonheur tangible mais subtil en ses sous-entendus se dégage de ces écrits, où pas un mot ne demeure injustifié. Car c'est aussi un défi à la mode de son temps que lance Franz Moreau. Plus tard, dans les années 60, son inspiration s'est faite plus lapidaire et peut-être moins chantante. Il convient de lui donner la place à laquelle il a droit.

La poésie francophone de Belgique (1903-1926), Éditions Traces, Bruxelles.


Disponible(s)

Coordonnées