Hands off Noam Chomsky!


Auteur : Jean-Louis LIPPERT


Akhinnou illa Oummi... J'ai la nostalgie de ma mère... La chanson tirée par Marsil Khalifa, célèbre barde palestinien, d'un poème de Mahmoud Darwich écrit dans une geôle israélienne, que chacun connaît dans le monde arbe du Makhrech au Maghreb, est diffusée par une petite radio qui fait battre dans leurs mains ces ouvriers municipaux de la ville, assis par terre à l'heure de la pause, qui m'ont invité à partager leur casse-croûte. C'est un jour où l'âme déborde ainsi que le coeur... Dans la bourgade où je loge, proche par l'apparence d'une banlieue de Palestine, avec ses maisons illégales bâties à la diable sur le flanc des derniers contreforts de l'Atlas, entre lesquelles courent des chèvres parmi les détritus pourrissant au soleil dans les rigoles où coulent des boues d'égouts, le chauffeur tout à l'heure a stoppé son bus alors que ce n'était pas l'arrêt. Dans la vieille carcasse, les bébés ouvraient de plus grands yeux que d'habitude sur le dos de leurs mères dont les sourires étincelaient malgré le poids de la misère. Et voilà que ces ouvriers m'expliquaient le sens des mots d'un des plus grands poètes contemporains.
Au kiosque voisin, Le Monde quotidien. J'abandonne Mahmoud Darwich à sa nostalgie pour sa mère, et notamment pour son café, poussé comme par la meilleure des réclames au désir d'en boire moi-même un. Non loin de là se déploie le journal d'où bondit un entrefilet qui renverse le breuvage sur la page. L'armée fascisraélienne vient d'arrêter Noam Chomsky sur le pont Allenby ! L'aède est un cadavre qui hurle son chant plus haut que tous les miradors. Celui du poète palestinien, que j'ai toujours dans l'oreille, vient au secours de l'un des derniers grands prophètes juifs. Mahmoud offre à Noam une gorgée du café de sa mère percolé dans les mêmes murs où la dictature entend briser rêve et mémoire. Un bivouac imaginaire s'improvise au check-point de Jérusalem, où le liquide noir coule en abondance ainsi qu"une encre qui dira ce qu'il en est.
Quand le plus sordide marché de dupes fait de tous la dupe des marchés, quand la plus immonde pseudologie frappe chaque être à la tête, il n'est de réplique au crime, suggère la mère de l'aède, qu'un sursaut d'intelligence planétaire. Aujourd'hui le globe terrestre convoque tout être doué de parole en lui posant la question : "Pense-moi !"... Sphériques ne peuvent qu'être les nouveaux miroirs de l'esprit ayant vocation périscopique non moins qu'antoptique : regard qui englobe et qui fait volte-face, à contre-sens de l'unique vision permise, explorant l'envers du décor, l'autre côté du miroir - cette face cachée du réel réduite à m'invisibilité par les projecteurs médiatiques de la tour Panoptic.
Celui qui comme nul autre depuis un demi-siècle appelle à la responsabilité des intellectuels (titre de l'un de ses livres) ; celui selon qui le discours dominant ne mérite que mépris, dont "l'habillage moral est parfaitement grotesque" ; celui qui, voici déjà plus de dix ans, dénonçait en Amérique l'Etat-providence du Capital, ce pillage organisé des pauvres pour secourir les riches (les rigueurs du marché pour le faible et le soutien charitable de l'Etat pour les privilégiés), tout en soulignant la parfaite contradiction de cette idéologie avec la théorie libérale originelle d'Adam Smith ; celui qui citait Jefferson affirmant qu' "une pauvreté grandissante et une richesse concentrée entre les mains de quelques-uns ne peuvent coexister dans une démocratie", non sans rappeler aussi ce que disait le penseur John Dewey : "Tant qu'il en sera ainsi, il sera mensonger de parler de démocratie, et la politique demeurera ce voile pudique posé sur la société par le monde des affaires" ; celui-là, par qui passaient les voix de Job et d'Isaïe, de Jérémie et d'Ezéchiel, ne fut pas autorisé à faire entendre la sienne à l'université Bir Zeit de Ramallah, par des sbires à l'étoile de Goliath.
"Israël n'aime pas ce que vous dites", crut bon d'expliquer l'officier des douanes en apposant sur le passeport de Noam Chomsky, après plusieurs heures de palabres avec les plus hautes autorités de l'Etat, le tampon : Entrée Refusée.
Pouvait-il savoir qu'il citait, ce disant, le linguiste lui-même ? Les analyses de Chomsky éclairent, en effet, depuis longtemps, la manière dont tout pouvoir à vocation totalitaire use par définition de concepts à prétention totalisante, comme faisaient les Etats-Unis en Amérique latine pour justifier les dictatures fascistes par leurs soins installées : "L'Amérique n'aime pas le communisme..."
Ce qui se trouve alors occulté, c'est rien moins que la contradiction constitutive du réel, celle par quoi le journal israélien Haaretz dénonça le sort fait à Chomsky comme un attentat contre l'esprit.



Retour