NEUHUYS Paul


Biographie

Né à Anvers le 16 septembre 1897.

Il n'y a pas chez nous, de poète plus léger dans la fantaisie, plus heureux dans l'évocation d'un sentiment que Paul.  Et pourtant que de ferveur contenue, que d'humilité tragique dès qu'il fait allusion aux grands problèmes que pose notre époque.

Paul a dirigé à Anvers la revue "ça ira", où collaborèrent les meilleurs poètes d'avant-garde, tant de France que de Belgique.  Mais avec son ingénuité tendre et malicieuse, il a su allier dans une langue claire, directe et immédiatement reconnaissable, toutes les découvertes de la poésie moderne, se souvenant avec bonheur que l'on ne devient classique que par ce que l'on réussit.

Bibliographie

  • La Source et l'infini, Bruxelles, Lamberty, 1914
  • Loin du tumulte, Anvers, Dirix, 1918
  • Le Canari et la cerise, Anvers, Ca Ira, 1921
  • Le Zèbre handicapé, Id., 1923
  • L'Arbre de Noël, Anvers, Lumière, 1927
  • Le Marchand de sable, Bruxelles, La Renaissance du Livre, 1931
  • Naissance d'Adonis, Anvers, Ca Ira, 1932
  • La Fontaine de jouvence, Anvers, Ca ira, 1936
  • Fables, Id., 1939
  • Inutilités, Anvers, A l'enseigne des Quatre-Vents, 1941
  • Le Secrétaire d'acajou, Anvers, Ca Ira, 1945
  • La Joueuse d'ocarina, Id., 1947
  • L'Herbier magique d'Uphysaulune, Id., 1949
  • Les Archives du prieuré, Id., 1953
  • Salutation anversoises, Lyon, Ecrivains réunis, 1954
  • La Draisienne de l'incroyable, Anvers, Ca Ira, 1959
  • Le Carillon de Carcassonne, Bruxelles, Bibliothèque Phantomas, 1960
  • Le Cirque Amaryllis, Anvers, Ca ira, 1963
  • Les Poiriers de Béotie, Id., 1965
  • Septentrion, Anvers, Librairie des Arts, 1967
  • Octavie, Anvers, Ca Ira, 1977
  • Le Pot-au-feu mongol, Paris, Belfond, 1980
  • On a beau dire, Bruxelles, Labor, 1984
  • L'agenda d'Agénor, Anvers, Ca Ira, 1984
  • Soirées d'Anvers : notes et essais, Pandora1997. (Cahiers 5).

Textes


Des auteurs anciens

Des auteurs anciens Platon est le plus beau.
                        Ah ! vie attique...
Le Christ nous apporta quelque chose de nouvau.
                        Ah ! viatique...
Sans Lui, le monde n'est qu'un soride troupeau.
                        Ah ! vie à tics
Car il nous faut encor monter beaucoup plus haut !
                          Aviatic...

 

Commentaires


Délicieux et irrésistible Paul Neuhuys! Editeur, entre autres, d'Henri Michaux et de Clément Pansaers, il demeure le moins tonitruant et le moins désordonné des poètes sortis du dadaïsme.  Sa philosophie du bonheur se met tout de suite sous le signe de l'ironie et de l'irrespect, sans pour autant demander que le monde se déculotte ou change de cours.  Sa révolution permanente, au lieu de procéder avec violence, se fait aigre-douce.  Lorsque Dada cède la place au surréalisme, Paul Neuhuys ne se croit pas obligé de changer de manière: il continue à se moquer gentiment du monde, de lui-même et de ses fils jumeaux.  Il excelle dans l'étonnement avec son lecteur et lui vide les poches.  C'est ce qu'aimait en lui un de ses admirateurs, Jean Paulhan, qui savait quel art il faut pour se donner l'air léger.

Editions Traces Bruxelles 1987 "La poésie francophone de Belgique"