DESMETH Paul


Biographie

Bibliographie

  • Simplifications, suivi de Avec la nuit Paris, Gallimard, 1948
  • Passages à l'intimité, Bruxelles, Houyoux, 1966

Textes


De l'eau qui sourd dans la libre prairie,
Confins laissés aus seuls dons du hasard,
Le gel bientôt suspendrait le départ;
Il déferait mainte tige fleurie.

Quels purs liens sur le sombre des bois,
Enveloppant le sommeil et l'attente,
Tandis que l'âme en secret s'oriente
Au même vent que relâche ce mois!

Non loin, des voix, fraîches, si tôt brouillées,
Avant l'oubli qu'entretiennent les pas,
Charmaient celui qui s'en allait là-bas
Sur le terreau lourd de feuilles mouillées,

Sans pressentir le vague diamant
Au ciel sensible, en le silence extême,
De la forêt aérien emblème,
Près du déclin puis de l'effacement.

Commentaires


Paul Desmeth a, toute sa vie durant, récrit et corrigé le même livre, Simplifications. Placé face à un paysage, ou citadin ou campagnard, il en analyse l'âme, avec une lente patience: il lui découvre une sorte de honteuse complicité et, en cela, rappelle les unanimistes, en particulier Jules Romains.  Mais il y a aussi, en lui, du Francis Ponge avant la lettre: un anthropomorphisme de l'objet.  Poète qui suscite de nombreux commentaires, il est souvent desservi par des rimes maladroites et insistantes.

Editions Traces Bruxelles 1985 "La poésie francophone de Belgique"