OLIVIER Elie


Biographie

Bibliographie

La Croix. Malines : Aux Editions du C.E.L.F, 1957. (Les Cahiers de la Tour de Babel ; 110)

Maman. Bruxelles : Aux Editions du C.E.L.F, 1960. (Les Cahiers de la Tour de Babel ; 161)

Il est venu. Paris : Édition de la Revue moderne (Verneuil-sur-Avre, impr. Dierville), 1964.

Nous, ceux de la terre. Anduze : Impr. du Languedoc, 1964.

La Résurrection. d'après les Évangiles. Dessins de Jack Mouyon. Anduze : Impr. du Languedoc, 1966.

L'Attente. Nérac : impr. J. Owen, s.d.

Textes


LA PEINE

 

Cela a éclaté au milieu du jeu.

L’enfant lançait le ballon contre le mur et le rattrapait avec un cri de triomphe.

Dans l’entrebâillement de la porte un visage de femme aux yeux rougis s’est montré.

La joie de l’enfant est tombée d’un coup.

Il s’éloigne en serrant la balle et tout désir perdu.

La ferveur du jeu ne le soulèvera plus qui le faisait envoyer avec vivacité et rattraper avec adresse.

L’enfant se penche sur le chat allongé béatement au soleil. La main descend au long du poil brillant et appuie plus qu’à l’ordinaire voulant confier une peine. Mais le chat ronronne indifférent.

Un chant déborde du tilleul au feuillage d’argent.

L’enfant lève la tête et fouille des yeux les frondaisons.

La balle échappée des doigts roule mollement sur le sol.

Il avance de quelques pas, furtivement, et veillant à ne pas effaroucher les chardonnerets. Enfin il s’immobilise, nez en l’air et ouïe attentive. Le regard du chercheur remonte au long du fil de la mélodie qui, de la branche, descend jusqu’à lui. Il cherche le chemin qui conduit au nid.

L’enfant pointe le doigt en haut et part à la découverte. L’oreille guide, fixe l’audition, cerne l’enjeu de la quête.

Dans ce combat livré contre l’invisible l’index frémit, pointé en avant comme une lance. Il remonte jusqu’au faîte de l’arbre, descend sur la gauche, hésite au centre, plaque des doutes sur le feuillage, s’enfonce dans la profondeur du massif le chant s’animant, puis retombe abusé pour s’élever de nouveau.

Le gravier crisse sous le pas impatient.

Les constructeurs poussent le cri de la peur et fuient.

L’enfant marche jusqu’au ballon et du pied l’envoie rouler loin.

 

Extrait de Maman, p.37 à 39.

Commentaires



Disponible(s)

Coordonnées