DECLERCQ Louis


Biographie

Bibliographie

A travers et parfois au delà des saisons. Ottignies : Declercq Louis, [s.d.].

Echos, teintes, reflets. Chez l'auteur, [s.d.].

Captifs que le coeur délivre. Ottignies : Louis Declercq, [1973]

Chants franciscains et fioretti. Nivelles : Editions de la francité, 1976.

Kaleidoscope. Ottignies : Louis Declercq, 1981.

Textes


ET DEMAIN

Il ne faut pas si long adieu
Quand aussi court fut le voyage,
Le cœur est si léger bagage
Je l’emporte en quittant ce lieu.  

Sera simple notre attitude
Devant le surprenant destin
Comme le soir suit le matin
L’absence est nouvelle habitude.  

Habitude sans lendemain
Et sans regret, c’est inutile
Pour cette trace si fragile
Laissée après si court chemin !  

Et demain notre âme brisée
Verra, ce qui n’est que souci,  
Se fondre et mourir dans l’oubli
Tempête si vite apaisée.

Extrait d'Echos, teintes, reflets, p.71.

 

 

LE PASSEUR

Oh là ! passeur
Je vois mon rêve
Sur l’autre rive
Il va passer.

Vite, passeur
Sois sans reproche,
Il est si proche
Je veux passer.

Le passeur dit :
C’est un mirage
Allons dégage
Rêveur maudit.

Mon fier bateau
Veut pleine charge
Allons, au large
Rêve et pipeau !

Il vit partir
Ainsi son rêve
A la dérive
Et crut mourir.

Extrait d'Echos, teintes, reflets, p. 6.

Commentaires



Coordonnées