DAUNE Catherine


Biographie

Bibliographie

Une pulsation au coeur universel. Bruxelles : Ed. des Artistes, 1966.

Textes


SATURATION

Saturation !
Quel est cet amour sans la soif ?
Pour moi, je vais brassant patience
jusqu’au bord d’un univers de lumières,
et peu à peu j’apprends leurs nuances infinies.
Je vis de leurs pulsations,
ô pierres roulées par d’anciens soleils
se déversant en ma nuit
blasonnée d’orages !
Mon regard pourtant est descendu à gauche
où il se replie dans sa douleur.
J’adhère encore à ce pays d’ombre
où j’entrai vêtue de lointaine innocence,
une colombe dans les cheveux.
Qu’une âme ait fait ce bond féroce
pour étrangler ma joie,
pour insulter la justice,
pour défigurer l’amour,
pour étouffer avec un affreux rire
toute espérance humaine,
quel rêve de mort poursuivait-elle ?

Je vais cherchant la vie.

Extrait de Une pulsation au coeur universel, p. 14

 


HARMONIE

Je connais un grand bercement
que je porte en moi comme un champ de froment.
Est-ce fascinée par les astres, la mer ?
Est-ce le vaste cœur de l’univers ?

Du beau corps de la vie m’est venu l’héritage
et par lui, quelquefois, au-delà des visages,
j’atteins la moelle et le sens des fleurs,
le grand bruit de la mort dévidant sa splendeur.

Je connais un grand bercement, plage enchantée,
surprise au vertige de l’ardente marée,
belle du frémissement d’un rêve amoureux,
je suis ensemencée du beau secret des dieux.

Extrait de Une pulsation au coeur universel, p. 33

 

Commentaires



Coordonnées