BELMONT Henri


Biographie

Bibliographie

Le livre et l'amour. Liége : M. Thone, 1905.

Textes


A celle qui fut bonne

Celle dont se souvient aujourd’hui mon délire,
Qui s’impose en idole à mon culte éperdu,
Et que mes sens vaincus, seule, voudraient élire,
Celle aux genoux de qui mon cœur s’est répandu,

Ce n’est plus toi, pardonne, ange, ô vierge meurtrie,
Toi qui fus patiente et bonne, et qui m’aimais ;
Tes yeux lointains où fleurissait ta rêverie,
Mon rêve n’y viendra plus se mirer jamais.

Celle dont la présence ou l’absence m’irrite,
Plus folle que Laïs et plus douce qu’Hébé,
Plus belle sous son fard que Vénus Aphrodite,
Celle en qui j’ai vécu, par qui j’ai succombé,  

Je te dirais son nom, si je n’en avais honte,
Et tu plaindrais l’ami, le pauvre ami sans foi,
Lui dont l’âme à tomber de si haut fut si prompte,
Et qui chante aujourd’hui pour une autre que toi.  

 

Extrait de Le livre et l'amour, p. 9-10.

Commentaires



Disponible(s)

Coordonnées