LEGIER André


Biographie

André Légier (1914-1966) est un poète belge. Il a fondé en 1935 le Cercle d’Etudes Littéraires Françaises, a été éditeur des cahiers de La Tour de Babel (près de 300 parus), de la petite collection « un trou dans le ciel », et fit deux tentatives de revues : Interfrance qui n’eut qu’un numéro et la Tour de Babel, cahiers collectifs.

André Légier est mort  dans un accident de voiture le 25 novembre 1966. Il repose à Gand où il était né en 1914.

 

source : Le cercle s’est brisé… : In memoriam André Légier, de Anita Nardon. Texte disponible en ligne : <http://pepo-andre-legier.skynetblogs.be/>

 

Bibliographie

Au ciel d'en face. Malines : Éd. du CELF [Cercle d'études littéraires françaises], 1953. (Les Cahiers de la Tour de Babel ; 55).

Aux portes de l'humain. Malines : Éd. du CELF, 1954. (Les Cahiers de la Tour de Babel ; 69).

Pain d'amour. Malines : Un trou dans le ciel, 1957.

L'Ongle réincarné.... Bruxelles : Éditions du Cercle d'études littéraires françaises, 1961. (Les Cahiers de la Tour de Babel. 178).

Le Sourire mort-né. Ixelles-Bruxelles : Éditions du C.E.L.F., 1965. (Cahiers de la Tour de Babel. 262).

 

Textes


Commentaires


André Légier, violent et volontiers querelleur, technicien de la rime qui fut le conseiller de bien des jeunes, étrange personnage qui choisit de présenter une thèse sur Lautréamont. Il fut des Jeunesses Littéraires au temps où le mouvement du «bon président» Raymond Quinot représentait une force. Du prix Max Rose, qu'il estimait être l’un des plus importants pour les jeunes, il édita plusieurs lauréats.

Anita Nardon. Peau de Serpent, n° 19 - février 196. Disponible en ligne : <http://pepo-andre-legier.skynetblogs.be/>


Coordonnées