PHILIPPOT Léon


Biographie

Léon Philippot est né en 1885, à Focant en Ardenne. Il est décédé en 1972 à Andenne, sa patrie d'adoption depuis 1920. Bien qu'originaire des Ardennes, il se sent immédiatement en communion profonde avec cette vallée de la Meuse qui sera, pendant de nombreuses années, sa source principale d'inspiration.

C'est un artiste complet : il est à la fois peintre, dessinateur, sculpteur, poète et philosophe.

En partie autodidacte, il fait cependant ses classes de dessin à l'Académie de Mons et il obtient en outre un diplôme de l'école Logelain à Bruxelles.

Pendant la seconde Guerre mondiale, il s'exile dans le Midi de la France, à Boulogne-sur-Gesse.

(…) Ce qu'il y a de plus original chez cet artiste, c'est qu'il est extrêmement personnel et peint en « poète ». Il est le peintre de ses vers et le poète de ses peintures (…). Sa peinture est d'un classicisme raffiné où la poésie est dominante.

Le 8 mai 1919, Charles Plisnier écrivait à propos de Philippot :  "Vous faites surtout les vers avec une spontanéité, une fraîcheur adorable".

L'artiste traduit picturalement ce que François Bovesse, poète, chantait sur sa lyre généreuse et tendre.

 

Source : Léon Philippot : 1885-1972. Andenne : Rémy Magermans, 1985.

 

Bibliographie

  • Léon Philippot : 1885-1972. Andenne : Rémy Magermans, 1975.
  • Léon Philippot : le peintre, le poète, le philosophe. Carpentras : Musée de la Poésie, 1980.
  • Léon Philippot, le poète, le philosophe, correspondances. Cercle français de poésie, 1981. (L'Oiseau solaire).

Textes


Crépuscule

Le soleil descendait

vers les monts où la Meuse,

en lignes souples, disparaît, majestueuse.

Un nuage fluet,

en sa ballade horizontale,

flottait et s'attardait

entre les roches latérales.

 

Or ce mince filet

coupa l'astre vermeil d'un long trait violet,

si bien que deux lèvres parurent

soudain dans l'échancrure

d'un corsage flottant,

appuyé sur le sein de la jeune nature

le superbe baiser du candide printemps.

 

La Meuse, en sa robe de moire

reçut l'adieu du pourpre et d'or

de ce jour flamboyant comme un Thabor,

et chaque flot brilla d'un reflet de sa gloire.

 

Commentaires



Disponible(s)

Coordonnées