ROLAND Georges


Biographie

Né à Bruxelles au sortir de la deuxième guerre mondiale, Georges Roland est un parfait bâtard belge, tiraillé entre cultures flamande et francophone. Un Flamand devenu francophile.

A dix-sept ans, il s'imaginait mélange : un tiers de Hendrik Conscience, un tiers de Molière, un tiers de Paul Verlaine, et surtout, un grand tiers de Albert Camus. On n'est pas sérieux quand on a dix-sept ans.

Dès les études, l'appel de la scène fut un déclic, multipliant les interprétations, les mises en scène, et enfin, l'écriture. Il monta des pièces pour enfants, pour adultes et initia des adolescents à la magie du théâtre.

Un parcours parsemé de textes de chansons, de nouvelles, de pièces de théâtre, de romans.

Bibliographie

  • Le coup du Clerc François. Barry : Chloé des Lys.
  • C'est le brol aux Marolles. Limelette : Editions Bernardiennes, 2008.
  • Houadepiti! : roman urbain. Limelette : Editions Bernardiennes, 2008.
  • Chansons de Roland. Limelette : Editions Bernardiennes, 2008.
  • Le pantin de l'impasse. Limelette : Editions Bernardiennes, 2010.
  • Cartache! : roman à casaque. Limelette : Editions Bernardiennes, 2010.

 

Textes


Lumière

Elle se pose sur tes épaules, comme un oiseau de feu; elle bruisse tes mouvements, chatoie l'ovale de ts hanches. Tu la caresses, toute droite, les doigts serrés, exsangues Deux plis sur l'aine, fondent en drapé le long des cuisses: Tu as beau faire, ils demeurent infaillibles traits d'ombre. Tu lèves les bras, t'étires au creux du matin.   Je sais ta voix rauque, et le murmure de tes cheveux sous la brosse. Je sais le cri de la tenture que tu ouvres brusquement sur le matin, Et la brûlure de la lumière.

Commentaires


Le recueil "Chansons de Roland"

Tantôt cri, tantôt chanson, tantôt vers libre, cette expression rapide et lancinante, va du rire au larme sans crier gare. L'écriture couvre plus de quarante années, c'est dire que le style est varié.

Envols d'amour et de révolte, soucieuse de métrique et de consonance, cette poésie s'appuie souvent sur les airs de chansons connues, de Brel, Brassens, Ferré, et d'autres. Quelquefois, la musique classique se glisse au rythme des vers, de Beethoven à Prokofiev.

Un acrostiche dédié à une jeune fille en 1964, fut le point de départ de cette poésie sans cesse réécrite, à la recherche de la pureté. Du sonnet classique à l'haïku, en passant par la chanson rurale et la ballade, ce recueil survole une vie vouée à l'écriture et à l'imagination.


Disponible(s)

Coordonnées

Site Internet : http://www.georges-roland.com