DE CORTE Marcel


Biographie

Marcel De Corte, philosophe belge né en 1905 et mort en 1994, est un ancien élève de l’École normale supérieure où il est entré en 1929 à titre d’élève étranger. Il enseigna la philosophie à l’Université de Liège, dont il fut également recteur.

Lors de la Question royale, il a été un partisan acharné du maintien de la monarchie.

Catholique, Marcel De Corte est représentatif d'un courant idéologique, qui, à l'aune de la philosophie thomiste, remet en cause les évolutions et transformations sociales nées de la Révolution française qui ont abouti à notre société dite « moderne ». L'égalitarisme, l'urbanisation, la mondialisation, ou encore le marxisme sont pour lui autant de manifestations de désintégration sociale et morale de l'Homme, refusant de façon suicidaire la condition naturelle qui lui est approprié. Cette dernière étant celle de la société chrétienne paysanne occidentale, du Moyen-Âge, proche de la nature, reposant sur une politique hiérarchique et localiste.

 

Source : Marcel De Corte [en ligne]. In : Wikipédia, l'encyclopédie libre, 2011. [Consulté le 02/02/2012] Disponible sur : fr.wikipedia.org/wiki/Marcel_De_Corte

Bibliographie

 

La doctrine de l'intelligence chez Aristote. Essai d'exégèse. Préf. d'Étienne GILSONS, de l'Acad. franç. Paris : Vrin, 1934.

Le Commentaire de Jean Philopon sur le Troisième Livre du " Traité de l'Ame "d'Aristote. Liège, Fac. de Philosophie et Lettres; Paris : Droz, 1934.

Aristote et Plotin. Études d'histoire de la philosophie ancienne. Paris : Desclée De Brouwer, 1935.

La philosophie de Gabriel Marcel. Paris : Téqui, (1938).

L'essence de la poésie. Étude philosophique de l'acte poétique. Bruxelles : Cahiers des Poètes catholiques, 1942.

Incarnation de l'homme. Psychologie des moeurs contemporaines. Paris : Libr. de Médicis, 1942; rééd. anastatique: Bruxelles : Éd. Universitaires, 1944.

Philosophie des moeurs contemporaines. Homo rationalis. Bruxelles : Éd. Universitaires, 1944.

Du fond de l'abîme. Essai sur la situation morale de notre pays au lendemain de la Libération. Paris : Desclée De Brouwer, 1945.

Essai sur la fin d'une civilisation. Bruxelles : Éd. Universitaires; Paris : Libr. de Médicis, 1949.

Mon pays où vas-tu ? Philosophie et histoire de la crise belge de 1950. Paris-Bruxelles : Éd. Universitaires, 1951.

Deviens ce que tu es. Léon, notre fils, 1937-1955. (En collab. avec Marie DE CORTE.) Préf. de Gustave THIBON. Paris : Éd. Universitaires, 1956. - Rééd.: Paris : Nouvelles Éditions Latines, 1969.

J'aime le Canada français. Québec : Presses Universitaires Laval, 1960.

L'homme contre lui-même. Paris : Nouvelles Éditions Latines, 1962. (Coll. Itinéraires.)

L'intelligence en péril de mort. Paris : Club de la Culture française, 1969.

De la justice. Jarzé : Dominique Martin Morin, 1973.

De la prudence. La plus humaine des vertus. Jarzé : Dominique Martin Morin, 1974.

De la force. Jarzé : Dominique Martin Morin, 1980.

De la tempérance. Jarzé : Dominique Martin Morin, 1982.

Textes


Commentaires



Coordonnées

Site Internet : http://users.skynet.be/lantidote/nouvelislam.html