AMIETTE Claude


Biographie

Bibliographie

  • Peine perdue. Bruxelles : C.E.L.F., 1955. (Les cahiers de la tour de Babel ; 90).

Textes


1.

Le pourrai-je chanter Ce qui fut toi, jadis? Tout ce qui fit ma joie Surhumaine, mon délire! - Tes mains que je baisais Comme des reliques saintes, Tes mains, dispensatrices de tous dons. Tes bras, fleuves puissants Dont je savais le cours, Fleuves tumultueux Aux fureurs imprévues Tes bras, fleuves profonds Aux rives accueillantes, Où je m'échouais, - Navire sur un atoll de corail - Où j'abordais, ravie, Le continent de ta vaste poitrine, Terre promise A mes errances nostalgiques! - Les pourrai-je chanter Tes jambes, pareilles à deux colonnes de basalte, Piliers hardis D'un temple où j'officiais. Et tes pieds vénérés qui scandaient Les battements de mon coeur, Tes pieds messagers de l'Espoir Dont la démarche fière Faisait fondre l'angoisse!   Je le pourrai chanter Tout ton corps courageux, Ton corps plein de vigueur, Fait à l'image de Dieu! Mais ton visage et ta voix, Mais ton regard, Et toutes les paroles... Cela ne peut se dire, ni se lire!

Commentaires



Disponible(s)

Coordonnées