DIEUDONNE Philippe


Biographie

Philippe Dieudonné est né à Couvin le 6 mai 1951, de parents libraires et grands liseurs. Après des études primaires éblouissantes et secondaires assez languissantes, il étudie l’histoire à l’Université de Liège.

Grâce à quelques bourses, il effectue plusieurs séjours d’étude et de recherche à Rome, puis à Paris : il travaille peu, flâne beaucoup. L'Italie est devenue sa seconde patrie.   Philippe Dieudonné intègre l’enseignement, puis le quitte après cinq ans et embrasse une carrière administrative : Ville de Liège, Fonds national de retraite des ouvriers mineurs à Marcinelle, Régie des Postes devenue La Poste.   Parallèlement à ses activités administratives et aujourd’hui à la faveur d’un « congé précédant la retraite », il poursuit des recherches historiques menées pour le plaisir. Elles portent sur l’histoire religieuse et en particulier celle du jansénisme. L'auteur s’intéresse également à l’histoire de l’art : il l'a découverte avec enthousiasme chez Erwin Panofsky, prince de la discipline.   Ses lectures favorites sont : À la recherche du temps perdu de Marcel Proust, Trois contes de Gustave Flaubert, Tempo di Roma d’Alexis Curvers, Mémoires d’outre-tombe de Chateaubriand.   Il a publié une dizaine d’articles dans des revues savantes. Sa fierté : une thèse de doctorat commencée en 1976, abandonnée en 1980, reprise en 1991, soutenue en 1996 ; l'auteur souligne qu'il n’en aurait jamais été capable sans la constante vigilance d’Annette, sa compagne depuis vingt-trois ans et depuis sept ans son épouse. Ce gros travail deviendra un livre publié en 2003 chez Peeters à Louvain : La Paix clémentine. Défaite et victoire du premier jansénisme français sous le pontificat de Clément  ix (1667-1669) ; on la trouve aujourd’hui dans toutes les (bonnes) bibliothèques universitaires.   Vers 2001, il quitte à temps partiel la terre ferme des historiens pour se mouiller prudemment un orteil dans la fiction (historique). Il y prend goût et en sortira Icare au Grand Siècle.

Bibliographie

  • Icare au Grand Siècle : Roman. Namur : Les éditions namuroises, 2009. 93 p. (Auteur à suivre ; 4). Préface de Colette Nys-Mazure.

Textes


Commentaires



Coordonnées

Courriel : philippe.dieudonne@gmail.com