SIMONET Edward


Biographie

Edward Simonet, docteur en droit, fut notaire du 13 février 1928 au 1er janvier 1943, à Forrières (Nassogne). C'est l'un des 28 fondateurs de l'Institut Archéologique du Luxembourg (I.A.L), a.s.b.l. fondée en 1928. Il a rédigé, dans ce cadre, quelques notes et compte-rendus qui sont parus dans les Bulletins trimestriels que publiait l'Institut. 

Nous savons peu de choses concernant la vie d'Edward Simonet, si ce n'est qu'il s'est engagé très tôt dans la Résistance et qu'il a probablement  été fusillé par l'ennemi, entre 1942 et 1943.

Il nous laisse cependant une trace dans le monde littéraire grâce à son recueil Prières et Cantilènes disponible dans notre Centre de documentation.

Sources bibliographiques:

Jean-Claude MULLER. Tables systématiques et Index analytique des Annales et des Bulletins trimestriels édités par l’Institut Archéologique du Luxembourg à Arlon de 1847 à 2003. Arlon : I.A.L, 2005. In : Site de l'Institut Archéologique du Luxembourg [en ligne]. [Consulté le 25/11/10]. Disponibilité et accès : http://www.ial.be/PDF/indexannalesetbulletins.pdf

Site de la Fédération Royale du Notariat Belge [en ligne]. Mis à jour en 2010 [consulté le 24/11/10]. Disponibilité et accès : http://www.notaire.be/Notaire/simonet-edward/149450

Site de l'Institut Archéologique du Luxembourg [en ligne]. [Consulté le 25/11/10]. Disponibilité et accès : http://www.ial.be/statuts.php  

 

Bibliographie

  • Prières et Cantilènes. Arlon : Éditions du Sorbier, 1940. 53 p.

Textes


Ma mère  extrait de Prières et Cantilènes.

 

Ma mère a pleuré ce jour là. J'ai regardé ses souvenirs et les miens Ensemble, sans nous le dire nous avons offert nos souffrances d'hier et nos joies d'aujourd'hui : « lesquelles chantent mieux que ta gloire, Seigneur, pour qui je les choisisse? »

 

Souvenez-vous : prières pour le baptême d'une fille extrait de Prières et Cantilènes.

 

[…] Souvenez-vous de moi et souvenez-vous d'elle, ma fille, que je vous présente à genoux Bénissez-la Elle aura besoin de vous, j'en suis sûr, quand elle traversera la vie pas à pas, et que je ne serai peut-être plus là. [...]

 

Commentaires


Le recueil nous a été transmis par M. Michel Pourtois, professeur à l'Université Libre de Bruxelles. Il est accompagné d'un document photographique qui nous donne une belle illustration d'une ferme landaise.

Le donateur se souvient:

"J'avais neuf ans ; sa famille et la mienne (au total une quinzaine de personnes dont 10 enfants), avons entendu l'arrivée des troupes allemandes réfugiés dans une ferme de la forêt landaise en juin 1940".

M. Pourtois ajoute à propos du recueil:

"Les textes présents dans le livret expriment sans affectation émotions et bonheur de vivre. Ces vers auraient plu j'imagine à des poètes comme Robert Goffin, Gérard Prévot et pourquoi pas aussi Lucienne Desnoues pour leur familiarité avec les travaux et les jours. Certainement des textes qui valent la peine d'être conservés comme témoins d'une sensibilité provinciale proche peut-être d'un René Guy Cadou. Quelquefois même d'un sentiment religieux qui me rappelle le dernier Max Jacob".


Coordonnées