COLLIN Vincent


Biographie

Né en 1966, originaire de Waterloo, Vincent Collin a fait des études de peinture et de cinéma en Belgique avant de se consacrer au théâtre en Suisse et en France. De retour à Bruxelles en 1997, il remporte le prix Bernier pour son recueil de poésies Fragments d'une rencontre. Depuis, il travaille principalement comme scénariste pour la télévision et le cinéma, tout en continuant l'écriture de ses "haïkus à la belge" ainsi que de son blog "Les Errances du maigrichon" qui donne lieu à de surréalistes échanges avec l'auteur Thomas Gunzig sur le monde de la musculation.
 

Bibliographie

  • Fragments d'une rencontre, 1997. Prix Bernier 1997.

Textes


Il faut être très lucide

Sur notre propre naïveté   Tant de personnes Sont mortes D’avoir cru en elles   ------------------------------------------------------------------------------------------------------ LUNE-BALLON SONDE   Y a des étoiles Qui imitent Le bruit de l’avion Pour pouvoir se déplacer Le plus discrètement possible Dans le ciel, la nuit   (la preuve : plus le jour se lève, plus on entend d’avions et, comme par hasard, on voit moins d’étoiles!)   ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------   MARIELLE   « Et si tu avais plus d’argent ? » Lui demandais-je   Elle répondit : « Si j’étais plus riche Je m’emmerderais mieux »   ---------------------------------------------------------------------   Ce matin, c’est le printemps Quelques fourmis posent leurs quelques Premières pattes sur la terrasse ensoleillée   J’en ai tué une dizaine Puis ai lu le journal En buvant l’apéro   À l’aide d’un glaçon ricardisé J’ai assommé une colonie myrmidone Sous un iceberg   Et je les entendais prier Comme les naufragés du Titanic   ------------------------------------------------------------------------   Cette nuit J’en ai eu soudainement marre d’être seul Je voulais absolument entendre Une voix humaine   J’ai appelé l’horloge parlante   -----------------------------------------------------------   ET SI C’ÉTAIT UN HOMME ?   Bien avant Dolly la brebis Je rêvais déjà d’être cloné Afin que soient miennes Toutes ces journées Pendant que mes sosies S’affaireraient au turbin   Mais j’ai rapidement trouvé Loin de toutes officielles déclarations Ne fût-ce que trois majeures objections Renonçant ainsi de fait À ce magnifique projet   Les voici énoncées par ordre croissant : Tertio : Je n’ai onc boulot Deuzio : Aucun de mes clones n’accepterait de travailler Primo : Levi

Commentaires


À propos du prix Bernier pour Fragments d'une rencontre :

« Vincent Collin s'est imposé par un univers poétique qui parle à tous. Il a le mérite de mettre en forme, avec originalité et humour, nos difficultés d'être et nos peurs actuelles. »   (Lucie Spède, Francis Dannemark, Françoise Houdart, Pierre Coran et Émile Kesterman, membres du jury)

Coordonnées

Courriel : vincentcollin@voo.be
Site Internet : http://leserrancesdumaigrichon.blogspot.com