MUTLU Selçuk


Biographie

Artiste plasticien et poète né le 8 octobre 1975 à Rocourt. Licencié de l'Académie des Beaux-Arts de Liège (section peinture/dessin) en juin 2003. Poète reconnu aussi comme artiste. 

Bibliographie

  • Les girafes du Sud, Ed. La Différence, 2003. Ecrit à quatre mains avec le poète Jacques Izoard.
  • Ostende n'est pas Ostie, anthologie poétique, 2002
  • Petite anthologie de la poésie érotique en payés de Liège. Ed. Le centre, 2004
  • Jacques Izoar, mémoire vivante. Ed. d'une Certaine Gaieté, 2004
  • 1001 fromages et 20 poètes, Ed. d'une certaine Gaieté, 2004
  • Let's Spritz Again, roman-photo, Ed. Flux News, 2005.
  • Des monstres fabuleux, Ed. Les Brasseurs / art contemporain, 2005.
  • Ce corps propagande, Ed.Percept, 2006.

participations aux anthologies

  • Ecrire l' insolence ( Riche Belgique ), 2007.
  • Seis Poetas Belgas Jovenes de Lengua Francesa, Ed. Vox, 2007.

Textes


Le Grand échalas bouge.
Comme il croit oiuvoir bouger, il bouge
Il vit depuis la nuit des temps.
Depuis la nuit des temps, il bouge en Grand échalas qu'il est.
Ou plutôt qu'il croit être, qu'il croit pouvoir être.
Car il n'est pas simple d'être pour être ou plutôt il ne suffit pas de croire pouvoir
être pour être, pour être un grand échalas, un grand échalas depuis la nuit des
temps il faut oser l'affirmer et cela donc depuis longtemps pour ne pas dire
depuis toujours ou depuis la nuit des temps.
La Grand échalas a bougé un jour ou plutôt une nuit pour ne plus jamais
s'arrêter de bouger la nuit et le jour.
Pourquoi donc s'arrêter en si bon chemin? 

Commentaires


[...] et Dominique Mathieu a pu écrire à son sujet : " Selçuk Multu trace à Liège et ailleurs un parcours singulier entre introspection et exhibition, chuchotements, clameurs, cris et confessions, un parcours dont le fil conducteur s' articule autour d' un thème central : lui et ses multiples reflets. Au fil du temps, son oeuvre picturale, littéraire et photographique rassemble donc par le mot, la couleur et l' image les fragments épars d' une identité ( la sienne ) sans cesse à reconstruire et dont la quête obsédante s' avère être la source d' inspiration principale de l' artiste. (...) Dominique Mathieu (les Brasseurs), 2005"

source :  La nouvelle poésie française de Belgique par Yves Namur

Disponible(s)

Coordonnées