MOLLE Berthe


Biographie

Bibliographie

Poèmes en gris, C.E.L.F., Les cahiers de la tour de Babel, 1962.

Textes


Grisaille

Les ultimes feuilles fanées,
Triste et mornes sous le vent,
Frissonnent lamentablement
Au bout des branches desséchées...

-Tels sous la nue pesante et grise,
Quelques derniers papillons d' or
Tâchant de voleter encor
Avant de mourir sous la bise... -

Mon faible espoir est une feuille
Qui cherche en vain à s' accrocher
Au rameau... Je la vois tomber,
Tandis que mon âme s' endeuille...

Autour de moi, plus de lumière...
Tout s' engourdit sous les cieux froids.
Il me reste à joindre les doigts
Pour anesthésier ma misère....

extrait de Poèmes en gris

Commentaires


Ces Poèmes en gris expriment la tristesse et la lassitude. L' auteur n' a de pensées que pour le tombeau de Verhaeren, pour les tragédies minières, pour les tragédies minières, pour le noël des pauvres ou pour Venises s'enfonçant dans les eaux troubles de la lagune. Le présent ne lui offre que masques et mensonges, Brumes et dérives ; tandis que du passé, il ne subsiste rien. Ces poèmes couleur de cendre se rapprochent parfois de la complainte ou de la rengaine, à moins que leurs vers ne se composent que de deux mots, comme si toute force avait abandonné le poète.[J.-P.R.] 
 source : Lettres françaises de Belgique, Dictionnaire des oeuvres II, La Poésie, Duculot.

Disponible(s)

Coordonnées