CAILLON Maurice


Biographie

Né en 1921, peintre graveur et poète.

Bibliographie

  • Les rivages du temps
  • L'herbier des songes
  • Le marchand d'images
  • Ombres et soleils
  • Voyages obliques
  • Chemins de mémoire

Textes


Le poison

Je me suis englué Au miel de vos langages.
Vos mots, vos mots ensorcelés M'ont blessé, poursuivi Jusqu'à ma secrète cache Bien au-delà de ces collines Où ma terre, tremblant, Mon village. Mon corps en a tremblé de fièvre, De vos phrases sucrées, et mon sang A bondi à mes tempes En un bruit d'enclume sonnant Sous le marteau des paroles menteuses. Le silence, où est le silence, La fraîcheur de son eau, Pour y tremper mon coeur, Et boire à son ruisseau L'ombre et le soleil sur les galets luisants Pour me laver, me délivrer Du perfide poison de vos phrases

Commentaires


Enfin un passionné de nature qui ne tombe pas dans la mièvrerie. Maurice Caillon est peintre et tous ses sujets font preuve d' une irréprochable technique, mais également d' un sens de l' équilibre et de la précision, d' une maîtrise de la lumière et des ombres que l' on trouve difficilement dans les oeuvres contemporaines. Le poète a choisi les mêmes principes pour traiter ce qu' il appelle les  " petits riens qui font le bonheur de la vie ". Ses livres refusent le pathos et l' enflure. Son vocabulaire est volontairement simple, quotidien. Et lorsqu' il aborde, comme dans cette " colombe assassinée " les thèmes tragiques de notre temps, il le fait avec la même délicatesse, car son pacifisme foncier n' est ni bêlant ni revendicateur. Caillon est un de ces poètes authentiques qui restent attachés à la glèbee nourricière et préfèrent donner l' amitié aux victimes et aux opprimés plutôt que de condamner les " assassins de la colombe "
 
 quatrième de couverture de la colombe assassinée par Paul Van Melle

Coordonnées