LIBON Vincent


Biographie

Bibliographie

  • rvalité, 1983 , chez l'auteur
  • Un nerf de liberté, 1985, chez l'auteur
  • Gachilibre, 1988, edition bilingue, chez l'auteur
  • Le coeur net., 2002

Textes


Si j'osais
C'est un vieil homme aigri qui n'a pas su mourir à ses idées rancies par les désillusions , et portant la misère, les désirs nettoyés, les sursauts de carrière, les rêves embastillés...
J'ai bien longtemps voulu lui dire que le bonheur pouvait s'écrire.

C'est un vieil homme aride qui n'a pas su grandir, une pauvre victime de ses sourdes pulsions, et traînant les galères, les plaisirs décapés, les fausses bonnes manières, les envies ravinées... J'ai bien longtemps voulu lui dire qu'un peu d'amour pouvait suffire.

C'est un petit monsieur pas méchant mais envieux, un triste combattu, pas même un parvenu, ruiné de tous ses voeux pour n'avoir su donner, car trop préoccupé par ses propres reçus...
J'ai bien longtemps voulu lui dire que raisonner n'est pas réduire. C'est un individu en quête de son dû, cyniquement grugé par Narcisse en jupons s'accomodant sans fin d'un vide contenu, aveugle et consentant de crainte d'abandon... J'ai bien longtemps voulu lui dire que les rats perdraient le navire.

C'est un pâle patron précocement périmé, s'étant donné des droits de prince et de seigneur, un piètre dictateur incapable d'aimer, absent à devenir son propre supérieur...
J'ai bien longtemps voulu lui dire que méditer n'est pas médire. C'est un vieil homme aride qui n'a pas su grandir, c'est un désavoué qui n'a pas su aimer...

extrait de Le coeur net

Commentaires



Disponible(s)

Coordonnées