STRIVAY Renaud


Biographie

Bibliographie

  • Premier essor, poésies, 1898
  • Sous le grand ciel, proses, 1900
  • Du coeur de l'âme, poésies, 1900
  • Les sources sereines, proses, 1902
  • Les chansons claires, poésie, 1904
  • Le poème des saisons, poésie, 1908
  • Aux tournants de la vie, poésie, 1910
  • La vie ardente, poésie, 1913
  • L'effort glorieux, poésie, 1921
  • Les horizons mauves, contes, 1921
  • Sous le glaive sanglant (parus dans Noss' Pèron) poésies, 1914-1919
  • L'écrin des souvenirs, proses, 1922
  • Le livre des confidences, proses
Miscellanées
  • Histoire de l'enseignement primaire à Seraing, 1902
  • La vie et l'oeuvre de quelques Sérésiens, 1908
  • Les chants de l'école et du foyer, 30 Médaillons littéraires parus dans Noss' Pèron
  • L'art d'apprendre, (brochure de propagande)
  • Les syndicats d'instituteurs, (brochure de propagande)
  • L'éducation intégrale, (brochure de propagande)
  • En plein air, (brochure de propagnde)

Textes


Poème anacréontique

Mon baiser fit passer dans ton corps un frisson :
Je te saisis la taille et, dans l'ombre embaumée,
Tu connus, tout à coup, la folle pâmoison
Des nymphes que Longus chanta l'âme enivrée.

Mes lèvres caressaient la tiédeur de ton front
Et, tandis qu'au secret de ta chair veloutée,
Mon amour s'exaltait de ton chaste abandon,
Ta main pressait la mienne au gré de la pensée.

T'en souvient-il ? Ce fut une rapide extase :
Notre bonheur s'enfuit comme l'onde d'un vase...
Mais de quel souvenir s'embauma notre coeur !

Avril chantait alors dans l'ombre des vallées
Et, de l'Occident rose aux guimpes safranées,
Le vent nous apportait un parfum de vigueur.

extrait de Les heures enchantées

Commentaires



Coordonnées