GASSEL Ita


Biographie

Ita (Itamar) Gassel était un ethnologue et écrivain belge né le 10 avril 1926 à Ain Harod, en Palestine et mort en 1994 en Belgique, à Treignes.

Diplômé de l'Université libre de Bruxelles, il y enseigne l'ethnologie et se spécialise dans une approche européenne de « recherche-action participative ».Il est chercheur à l’Institut de sociologie de Bruxelles (U.L.B.) et enseigne dans différentes écoles sociales. Il mène parallèlement une pratique de terrain et crée l'asbl ROC (Recherche et Orientation Culturelle) qui applique sa méthode, puis le GRAP (Groupe de Recherche et Actions Participatives).

Il a signé en 1983 le Manifeste pour la culture wallonne.
 
source ; Wikipédia  http://fr.wikipedia.org/wiki/Ita_Gassel

Bibliographie

  • Alphonsine, Les Editeurs Français Réunis, dirigé par Aragon, 1959.
  • Poèmes, éditions Maelstrom, 2007 Bookleg

Textes


Janvier 1992

Ce matin
tout au fond de ma gorge
dans la broussaille de chair emmêlée
dans la broussaille d'avant la voix
d'avant la parole et le chant
là au fond de moi
comme un ruissellement au plus noir de la grotte
gronde et murmure
un chant d'avant le chant
l'amour uni au monde
la déchirure d'avec le monde

Ainsi le peuple humain marche à tâtons dans l'histoire
par millions
par millions nos broussailles de chair emmêlées
par millions ces chants d'avant d'avant le chant
et ces millions de grottes en marche qui grondent et qui murmuret
et ces millions  d'amours unis au monde
et ces millions de déchirures

Ainsi le peuple humain marche à tâtons dans l'espace-temps
traverse les siècles par milliers
recouvre les diverses régions de la terre
toujours ébloui d'amour uni au monde
toujours dans l'angoisse de la déchirure

Tu nous vois tâtonner dans les broussailles de l'histoire du monde ?
marcher dans la pénombre et rechercher la lumière ?
Vivre la déchirure et chercher l'unité ?
Vivre la faim
   la soif
      la maladie

Nos pauvres mains devant la force
devant les forces
le feu de l'orage embrasant la forêt
les giclées d'eau qui noient les continents
les continents qui se fracassent
terres qui s'ouvrent
montagnes qui jaillissent

Devant ces forces
quelles réponses ?
           Subir,
           se faufiler
           se redresser
           bénir et maudire
           prier
                   négocier leus alliance
                  dresser nos pièges face aux leurs

Nous retrouver par cette alliance au sein de l'unité universelle
dans ce mariage-déchirure
et toujours
             à chaque pas chercher la lumière.

extrait de Poèmes

Commentaires



Disponible(s)

Coordonnées