CHAUSTEUR Marie-Andrée


Biographie

Originaire du Hainaut, Marie-Andrée Chausteur a vécu longtemps à Gilly avant de devenir namuroise. Après ses humanités anciennes, elle a poursuivi ses études à l’école normale moyenne. Parmi ses professions, elle cite volontiers «mère de famille, femme de lettres, enseignante à temps partiel». Outre ses oeuvres de fiction, elle a publié des récits inspirés de ses voyages. Marie-Andrée Chausteur est décédée en mai 2013 à l'âge de 94 ans.

 


 

Bibliographie

Poésie

  • Poèmes épars, 1936
  • Ombre et lumière, contes et poèmes, Charleroi, 1976. Médaille d'argent de l'Académie internationale de Lutèce, diplôme d'honneur, Charleroi, 1976.
  • Tableaux et portraits, poèmes, Éd. Dricot, Bressoux, Liège, 1977. Médaille d'or à l'Académie de Lutèce, Paris, 1977 et 1978 ; diplôme d'honneur des Arts et Lettres de France et de la Société de Poètes et Artistes de France; Prix "Provence" à Bruxelles A.R.E.W, 1981.
  • Brindilles tome 1, poèmes illustrés pour les enfants, Éd. Arcam, Paris, 1979. Rééd., et augmentés plusieurs fois. Grand prix de la qualité de la vie, Poitiers.
  • Branceretoj, adaptation de "Brindilles 1" en esperanto avec l'aide de R. Laval de Nîmes.
  • Brindilles tome 2, poèmes illustrés pour les enfants,1987.
  • Brindilles tome 3, poèmes illustrés pour les enfants, 1993.
  • Illustrations par le texte de dessins de J. Nélis dans Balades autour de Namur, imp. Godenne, Namur, 1986.
  • Regards, 1992.
  • Femmes obstinées...Droits conquis!, Éditions Éole, 2010.

Récits, contes et nouvelles

  • Moi et mes hommes, récits divers, Charleroi, 1977. Médaille d'or de l'Académie internationale de Lutèce; prix de l'humour aux Jeunesses culturelles.
  • Coups d'oeil sur le monde, récits de voyages. Prix du reportage en 1985; 1e prix et médaille de la Ville de Charleroi en 1988; premier prix d'excellence en reportage et Grand Prix de la prose de Wallonie à Charleroi en 1994. 8 tomes.
  • En attendant de vos nouvelles, participation au recueil collectif d'auteurs belges, Éd. Dricot, 1984.
Romans
  • Nuages, chez l’auteur, 1982. Distinction à Bordeaux.
  • De père inconnu, Éd. Lux, Avin, 1998, deuxième édition en décembre 1999. 
Histoire locale
  • Pour un bicentenaire, histoire condensée de Gilly; anecdotes et souvenirs, 1975.
  • Gilly mon village, histoire locale, Éd. G.R.A.L, Châtelineau, 1977.
  • Rétrospective du vingtième siècle, petite histoire quotidienne au siècle passé, chez l’auteur, 2000.
  • Le quart d'heure de Marie-Andrée, participation 2001-2002, à la Radio universitaire namuroise.

Brochures
  • Abrégé des règles de versification française.
  • Aide-mémoire d'orthographe.
  • Billets occasionnels et articles de circonstance pour diverses revues, notamment pour l'hebdomadaire "Le Messager", tiré à 135.000 exemplaires et les Échos de Belgrade (2000 n°, 10 fois par an).

 

Textes


Instantané mosan
                     (Namur / Rive gauche)

Cerné par des coteaux, paysage imprenable,
Limité par des bois coupant les horizons,
Un semis de toits noirs l'un à l'autre semblables
Protège en bord de rive un "pâté" de maisons.


Le fleuve, indifférent, les renverse au passage,
Reflète tête en bas d'orgueilleux peupliers;
Puis, des chalands jaloux tranchant net leur image
Culbutent tout d'un coup ces fiers grenadiers.

 

Élégie

Qu'ai-je fait pour qu'on me bouscule,
Qu'on m'oublie ou qu'on me recule?
Qu'on me couvre de ridicule,
Qu'on me supprime sans scrupules?
Petit signe très important
Je dénonce un tel traitement.
Il suffit de presser ma touche!
Et dans le texte, je me couche.

 

Commentaires


Lu - dans Confluent
   Le seizième ouvrage de Marie-Andrée Chausteur est empreint de sensibilité et d'émotion; de père inconnu est un roman qui relate l'histoire d'une adolescente précipitée dans l'âge adulte alors qu'elle commence à peine à profiter de sa jeunesse. Avide d'expérimenter ses charmes sur les jeunes de son âge, elle tombe enceinte alors qu'elle n'a que 16 ans. Ses parents la repoussent, sa grossesse la désespère et l' inquiète.Tout le cheminement d'une jeune fille face à une foule de questions qui l'assaillent et auxquelles elle tente de trouver des réponses en dépit des pressions dont elle fait l'objet. Ce roman très actuel, malgré certains détails qui semblent correspondre à une époque quelque peu révolue, se lit d' un trait et touche par une grande justesse de ton. (X.1998)

   - dans Le Matin
   ...un nouveau roman d'une écrivaine du Namurois, Marie-Andrée Chausteur: de père inconnu, raconte dans un style classique l'aventure dramatique d'une jeune fille qui, après s'être rendue dans une soirée dansante, se retrouve...enceinte sans connaître l'identité du père. Comme sa mère lui annonce qu'elle attend un enfant et qu'elle découvre à son tour qu'elle n'est pas la fille biologique de celui qu'elle prenait pour son père, l'intrigue s'épaissit. Fuir ce milieu familial étouffant? Garder l'enfant? La jeune fille s'appuie sur une marraine compréhensive et un service social pour créer son idenbtité de mère. Un roman plutôt psychologique. (G.D. nov. 1998)

   - dans Vers l'Avenir
   De père inconnu...
Marie-Andrée Chausteur
   Beaucoup de dialogues dans ce volume de 158 pages de texte serré. Il y a de quoi: Christine, jolie fille de près de seize ans, s'est laissée entrainer dans une nuit d'ivresse à l'occasion d'une fête scolaire. Elle constate qu'elle est enceinte. Situation dramatique. L'aveu aux parents est indiciblement difficile. Quelle solution adopter?... Le récit s'achève par une interrogation nimbée d'un certain optimisme. Le style est proche du langage quotidien. L'effet n'est pas cherché, non plus que l'éclat. C'est discrètement que l'accent est mis sur le caractère dramatique de la situation affrontée par une toute jeune fille. De loin en loin, on trouve une remarque affrontée par une toute jeune fille. De loin en loin, on trouve une remarque qui pousse à la réflexion. (J.Mg. 1999)


Plaidoyer pour la langue française
   Le ton est donné d'emblée. Nombreux sont les lescteurs qui se sentiront visés par les premiers paragraphes de Marie-Andrée Chausteur. C'est promis, nous n'utiliseront plus à tort et à travers des expressions comme "têtes blondes" ou "cerise sur le gateau"8 
   L'auteur évoque aussi, avec humour, le rôle essentiel de la virgule et la logique de la "nouvelle orthographe, ditelle, est marque de politesse et de respect envers les auditeurs et les lecteurs."
   Dans la seconde partie de cet opuscule, M-A Chausteur rappelle que le français est une langue vivante, en nous emmenant en balade auprès de nos ancêtres, glanant ça et là quelques mots laissés par eux au fil des siècles. Grâce à quelques exemples bien choisis, elle démontre - avec lucidité et sans acharnement- la possibilité de suivre l'évolution de notre société et de la technologie en créant des mots français au lieu de gober les termes proposés par les anglophones.
   Cet ouvrage incite à un usage respectueux et imaginatif d'un français, langue vivante. Il a le grand mérite d'être concis, amusant parfois et ...vivant!  
                                                           M.Gt. (Vers l'Avenir 16/11/2004)

 

Lu dans - La Libre Belgique

" Un beau roman, tendre et léger, acide par endroits, soudain boulversé, alors qu'il semblait devoir courir sur les rails. Elle et lui se sont mariés sans s'être suffisamment approfondis et les premiers mois leur furent bienveillants. Si bienveillants que, très vite, ils s'installèrent dans leur bonheur, sans s'aviser que le bonheur qui se fait sans nous se défait pareillement... Certains événements se mettant à la traverse, voici leur destin menacé. L'écriture est excellente."