SPRINGAEL Georges


Biographie

Bibliographie

  • Les deux artistes, Ego Sum, 1910
  • Nuages d'aube, 1913
  • Sanguines, 1914-1918

Textes


Ris !

La joie est
Un jouet.
Ris ! ma muse
S'en amuse.
La joie est
Un jouet
Qu'on ne garde,
Si l'on tarde,
Qu'en débris !
Ris donc, ris,
Siffle, trille,
Eparpille,
Lance en l'air
Ton chant clair !
Je t'écoute
Vibrer toute
En chansons
De pinsons
Et de merles.

- Que de perles !

- Spleen-hibou,
Rentre au trou !

Toi, l'aimée
Estimée
A l'égal
D'un régal,
Dans mon rêve
Je t'élève
Aux sommets
Où jamais
Le profane
Ne pavane,
Incongru,
Son ventru
Personnage
Tout en nage.

La joie est
Un jouet
Si fragile !
Sois habile
Dans ton jeu !
Point d'aveu
Qui larmoie !
De la joie !
Guerre ici
Sans merci
Aux névrosese !
Bouches roses,
Que vos dents
Luisent dans
Les répliques
Frénétiques
Des baisers repoussés !

Ris, allègre,
Du gueux maigre
Et benêt,
Qui prenait
Ton corsage
Au passage
En louchant
Et lèchant,
D'un exsangue
Bout de langue,
Chaque coin
De son grain !

Ris à pleine
Gorge, ô reine !
Le rire est
Si clairet
Sur tes lèvres !
Plus de mièvres
Soupirs ! Sois
Une voix
Cristalline
Qui, câline,
Comme un fol
Rossignol,
A sa guise
Vocalise !

Extrait de Sanguines

Commentaires



Coordonnées