RAES Florent


Biographie

Bibliographie

Poèmes

  • Les ombres passionnées
  • Au rythme des trendresses
  • Zones de silence
  • Jours sans mémoire

Thêatre

  • la trêve meurtrie
  • Les exaltés
  • Danger

Textes


Que chante la femme amère et tranquille,
Fluide sous son armure de cristal.
Elle est un vaisseau d' algues et d' orage
Une croix de buis sur la cheminée.

Elle dit la vie aux couleurs d' entrailles,
La mer sans remords, sinueuse, impure,
La terre où tant de racines s' accouplent.
Sa bouche est faite pour mordre le ciel.

Phosphore des mots, sa douleur me brûle.
Son ombre, comme un grand saurien, me cherche.
Elle est la matrice où naissent à l' aube
Les roses de vent sur le gibier roux.

Que chante la femme amère et tranquille.
Son cri est plus grand que l' odeur de l' homme,
Et son flanc, creusé de tant de repaires,
Enfante, superbe, un monde mort-né.

Commentaires



Coordonnées