OSIRIS Jean


Biographie

Bibliographie

Textes


Extrait de  "Délires Espagnols "
 
Quand je dis - je t'aime -
la possessivité intervient et finit
par détruire ce que j'ai adoré.
Mais quand je dis - j'aime, le coeur parle
et rien ne saurait être plus grand que
l'amour car il magnifie deux êtres.
Mais, ais-je réellement compris la différence ?
non, car je suis incapable de vivre sans folie


Je désire pleinement la vie tout en respirant la mort
au gré de milliers de cigarettes, car à l'ennui,
je préfère tout griller
Je ne puis vivre sans une certaine folie
Bien que je cherche l'amour, je n'embrasse que l'absence

Commentaires