SPEDE Lucie


Biographie

Née le 27 septembre 1936 et décédée le 19 janvier 2010, Lucie Spède était franco-flamande-bruxelloise par sa mère et liégeoise par son père. Fervente de poèmes depuis l'enfance, elle rêvait de les interpréter et remporta le Premier Prix National de Diction octroyé par la Fédération Nationale des Cours Dramatiques. Co-auteur de deux fils et d'une fille, ex-conceptrice, traductrice et rédactrice publicitaire. Animatrice en poésie et prose, elle a écrit autant pour les adultes que pour les enfants (dès 4 ans), et adolescents. A collaboré notamment à l'hebdomadaire familial Le Ligueur et aux périodiques pour enfants des Editions Averbode. Membre du Comité des Biennales internationales de la Poésie.


Prix littéraires :

 - Prix de l'Agence de Coopération culturelle et technique (France) pour Volte-Face et Inventaire, 1972.
 - Prix René Lyr (A.E.B) pour La Savourante, 1979.
 - Prix Louis Delattre de la nouvelle pour La Terrasse, 1980.
 - Prix des Dramatiques de la R.T.B.F. pour Portes, 1980.
 - Prix de la Louve pour Comme on plonge en la mer, 1983.
 - Prix René Gerbeault pour Èves, 1985.
 - Prix Robert Goffin pour L'île triangulaire, 1986.

Bibliographie

  • Volte-face, poèmes, Grasset, Paris, 1973.

  • Inventaire, poèmes, Jacques Antoine, Bruxelles, 1974.

  • La Savourante, poèmes, André De Rache, Bruxelles, 1978.

  • Portes, pièce radiophonique, R.T.B.F., Bruxelles, 1979.

  • Clartés, 1980, monologue de Noël en un Acte. Joué à Tourinnes et diffusé par la R.T.B.F.

  • Furies douces, nouvelles, Jacques Antoine, Bruxelles, 1984.

  • Comme on plonge dans la mer, poèmes, La Louve, Spa, 1984, illustré par Annie Jungers.

  • Èves, poèmes, Identités Wallonie-Bruxelles, Amay, 1986, illustré par Annie Jungers.

  • Contes pour petits et grands, diffusion dans toute la francophonie par la Radio Internationale

  • Le roman presque vrai de Poro le renne, récit, Radio Internationale de la R.T.B.F., Bruxelles, 1990.

  • 100 ans d'eau vive, ouvrage historique, Compagnie intercommunale des Eaux, Bruxelles, 1991, illustrations photographiques.

  • Chansons de l'oiseau, poèmes, Tétras Lyre, Liège, 1993, illustré par Anneli Nukarinen.

  • Les Jardins du silence, poèmes, Et in Acadia ego, Lommel, 1995, illustré par Koen Lemmens.

  • Ferveurs, poèmes, nouvelles et théâtre, Les Elytres, Bruxelles, 1996, illustré par 9 peintres et Aline Bienfait, sculpteur.

  • Lapins, poussins et compagnie pour 4 à 6 ans, Bêtes pour rire et pour s'instruire pour 6 à 8 ans, Mon corps et mon coeur pour 8 à 12 ans : trois recueils de poèmes illustrés avec commentaires didactiques, édition personnelle, chez l'auteur, 1996.

  • L'île triangulaire, poèmes, Ecbolade, Noeux-les-Mines (France), 1996, illustré par des sculptures d'Aline Bienfait.

  • Dialogues avec Toi, poèmes, Et in Acadia Ego, Lommel, 1996, illustré par Koen Lemmens.

  • Chansons de l'arbre, poèmes trilingues (fr., néerl., all.), Im Wald-En Forêt, Allemagne, 1998, illustré par des tableaux de Rik Hamblok.

  • Histoire d'un nez – Nouvelles express, ode à la paresse, Editions Chouette Province, Luxembourg belge, 1999.

  • Moussaoui, Tahar. Ben Hamadi, Mohamed. L'irrésistible. Liège : Tétras Lyre, 2000. 26 p. (Lettrimage).

  • J'Ados, poèmes, Édition personnelle, 2003, illustré par Ariane Tabary.

  • Paroles de pommes, Éditions ELA, Bruxelles, 2010.

  • L'irrésistible. Soumagne : Tétras Lyre, 2000. (Lettrimage).

  • Paroles de pommes, Éditions Couleur livres, 2012. (Carré d'as, n°6). Images de Émilie Garroy.

À consulter : revue Francophonie vivante, n°2, juin 2011, pp. 55-62.

Textes


Comme un chant
vibrant ténu infini

comme l'auréole
du soleil

l'aréole
d'un sein qui fleurit

comme le bord d'un bol de thé
et le lotus qui sourit

sérénité

comme un cercle
comme une bague de promise

comme une bulle posée sur l'air

comme un regard ouvert sous l'eau

comme ta paume
sur ma peau

comme la bouche
berçant Saturne

comme la rondeur de l'horizon
à la rencontre
de la terre.

Commentaires