HONOREZ Jean


Biographie

Bibliographie

Textes


Assis dans le fauteuil que Paz fait balancer
Je regarde passer dans ce dimanche calme
Des enfants portant haut de longs rameaux de palmes
Couleur de maïs mur, que le poids fait courber.

De l'église attenant à mon havre de grâce
J'entends des chants glorieux s'envoler avec foi
J'évoque l'Evangile avec une âme lasse
Car la porte ce jour  "ne s'ouvrit point pour moi".

Derrière les rideaux mordorés de matin
Je fixe anxieusement le va et vient tranquille
De quelques policiers de la "gardia civil"
Car jai plusieurs raisons de ne les aimer point.

Commentaires



Coordonnées