HALSDORF Denyse


Biographie

Denyse Halsdorf est née à Jemelle en 1929 et est mère de trois enfants.  Licenciée en philosophie et lettres, professeur de français et de morale, conseiller laïque  à l'établissement pénitentiaire de Lantin, elle obtint en 1950 le prix Auguste Marin pour "Le chant de la dépossédée".

Bibliographie

Textes


LA SOURDE

Dites-moi qui s'en va chantant

Dans les chemins noyés d'étoiles

Hors de ma route et de moi-même

Dites-moi  quel sang de ma vie

Aura le poids de mon destin

Et si ma balance est légère

La nuit chuchote aux âmes tristes

Et je cherche vos mots perdus

O pluie avide de la terre

Ils sont purs et désaltérés

Loin de la soif et de la peine

Ceux-là dont vous cherchez le flanc

Mais moi je suis vivante et nue

Je suis vivante et désolée

Et je ne connais que ma soif

Chevelure amère des pluies

Liez mes mains contre mes tempes

Liez mon sang à cette vie

Que mon silence inépuisable

Se brise au fond de la nuit vide

Et de la ville sans issue

Commentaires



Coordonnées