LAMARCHE Caroline


Biographie

Caroline Lamarche naît en 1955 à Liège. Ses ancêtres sont fabricants de fer et de tabac.

Petite enfance dans le nord de l’Espagne. La suite, jusqu’au bac, en région parisienne.
Vacances à Beaufays (environs de Liège), au milieu d’une kyrielle de cousins.
La Faculté de Philologie romane la voit passer comme un zombie studieux. Insomnies redoutables.
Refus d’écrire. Un "journal de rêves", tenu secret.
Epouse un homme aventureux, qui l’emmène en Afrique.
Enseigne le français en anglais à des écoliers nigérians.
Retour en Belgique, travaille comme secrétaire bilingue (anglais, espagnol).
Naissance, en 81 et 83, de deux filles.
Se met à écrire au début des années 90. Fin des insomnies.
À partir de 1995, créations diverses : romans, nouvelles, poèmes, fictions radiophoniques. " On me demande souvent si mes histoires sont “ purement imaginaires ”. Plutôt que de m’empêtrer dans ces justifications bizarres que le public ne réclame qu’aux auteurs féminins, j’affirme qu’elles sont un “ résultat ”, à savoir : Tout ce qui arrive, commence à exister à la suite et comme effet de quelque chose, avec un caractère durable. (Le Petit Robert).
Je ne me prononcerai pas sur le caractère durable de mes créations. Mais qu’il y ait, dans le moindre de mes actes, une tyrannie du résultat, et que ce résultat soit l’écriture, c’est un fait évident. La vie et l’art entretiennent un rapport de pouvoir. Quant à savoir qui domine l’autre..."

Bibliographie

  • L’arbre rouge, Caractères, 1991.
  • Le Jour du chien, Minuit, 1996. Prix Victor Rossel.
  • La nuit l'après-midi, Spengler, 1995 ; Minuit, 1998.
  • J'ai cent ans, nouvelles, Le Serpent à Plumes 1999 ; Le Rocher/Le Serpent à Plumes, 2006.
  • L'ours, Gallimard, 2000.
  • Le rêve de la secrétaire, Esperluète, 2002.
  • Lettres du pays froid, Gallimard, 2003.
  • Entre-deux / Twee vrouwen van twee kanten, Le Fram, 2003. Avec Hilde Keteleer.
  • Carnets d'une soumise de province, Folio Gallimard, 2004.
  • Karl et Lola, Gallimard, 2007.
  • La Barbière, Les Impressions Nouvelles, 2007.
  • Mons, photos de Marie-Françoise Plissart, Les Impressions Nouvelles, 2009.
  • Liège-Guillemins. La gare blanche, photos de Alain Janssens, Mardaga / Eurogare, 2010.
  • La Chienne de Naha, Gallimard, 2012.
  • Le festin des morts, Tétras Lyre, 2014. (Lettrimage).

Textes


La maison du poète

La maison du poète est sur le lac gelé
on y parvient de nuit
d'un seul élan
en patinant.
L'oeil du poète est dans la lune
de là il voit la maison minuscule
le patineur qui s'élance
et la ligne très fine que tracent obstinément ses
patins de poète

Dans la maison du poète
un baiser sur la bouche
on est mené au pied de l'escalier d'honneur
où se tiennent inflexibles deux horloges à secret
qui sonnent toujours ensemble.

Une fresque végétale court le long des murs
on la retrouve partout dans les salles de velours
jusqu'aux chambres oubliées aux lits abandonnés.
Là peut-être faudrait-il en refaire le motif
d'un pinceau clandestin
puis refermer les lits
(qu'on ne distngue rien, sinon, au mur
des fruits luisant dans la pénombre)

Commentaires



Coordonnées

Courriel : caroline.lamarche@pandora.be